Actualité

retour

 

C’est l’été, adoptez les bons réflexes pour prévenir les noyades

Vous en avez sûrement entendu parler : durant l’été 2018, le nombre de noyades a doublé par rapport à l’été 2015, date de la dernière enquête sur le sujet.

Ces chiffres alarmants ont été révélés à l’automne dernier par une étude sur les noyades estivales réalisée par Santé publique France entre le 1er juin et le 30 août 2018, dans tous les départements de France et d’outre-mer.

Heureusement, ces accidents ne sont pas une fatalité. Comment faire pour les éviter ?

 

Des noyades en augmentation, mais une hausse des décès limitée

L’enquête a recensé 2255 cas de noyades, contre 1092 il y a trois ans. Fort heureusement, l’augmentation du nombre de morts consécutives à ces accidents est quant à elle plus mesurée : 492 décès ont été décomptés en 2018, contre 398 en 2015. C’est malgré tout une bonne nouvelle.

Les auteurs de cette étude avancent l’hypothèse que ce sont sûrement les bonnes conditions d’ensoleillement de cette année qui expliquent ces chiffres élevés : parce qu’il fait beau et de plus en plus chaud, on se baigne davantage.

Où ont lieu ces noyades ? La figure ci-dessous permet de s’en faire une idée : la mer vient en première position, suivie par les piscines privées puis les rivières, plans d’eau et autres étangs. Par contre, ce sont les noyades en piscine, surtout privées, qui ont le plus augmenté depuis la dernière enquête. Ce type d’accident concerne particulièrement les enfants de moins de six ans.

Répartition des noyades accidentelles par lieu de noyade

Premier chiffre : nombre de noyés - Deuxième chiffre : proportion

Source : Enquête NOYADES 2018, Santé publique France

Il faut enfin noter que le risque de décès en cas de noyade est plus élevé avec l’âge : 8% des moins de 6 ans décèdent après un tel accident, contre 36% des plus de 65 ans.

Quelques rappels pour éviter les accidents

Alors que faire ?

  • Dans le cadre privé (piscines particulières)

Depuis 2006, une loi a rendu obligatoire la mise en place d’un dispositif de sécurité autour des piscines privées afin de limiter les risques, la noyade étant la première cause de mortalité par accident domestique chez les moins de 15 ans. Dès lors, tout propriétaire de piscine privée enterrée doit avoir installé au moins l’un des quatre éléments suivants :

  • Une barrière de protection
  • Un système d'alarme sonore en cas de chute d’un enfant dans la piscine
  • Une couverture de sécurité (bâche)
  • Un abri de type véranda recouvrant intégralement le bassin

Trop de particuliers ne respectent malheureusement pas encore ces obligations, alors qu’un jeune enfant peut très rapidement échapper à la vigilance de ses proches. Pensez-y si vous êtes concernés !

  • Adopter les bons gestes

Quelques règles simples doivent être respectées, où que vous vous baigniez :

  •  Surveillez vos enfants en permanence, et restez toujours avec eux quand ils jouent au bord de l’eau ou lorsqu’ils sont dans l’eau ;
  • Choisissez les zones de baignade surveillées, où l’intervention des équipes de secours est plus rapide ;
  • Tenez compte de votre forme physique : ne vous baignez pas si vous ressentez un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne surestimez pas votre niveau de natation ;
  • Un baigneur attentif est un baigneur en sécurité : prévenez un proche avant de vous baigner, respectez les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade, ne vous exposez pas trop longtemps au soleil et rentrez dans l’eau progressivement, ne buvez pas d’alcool avant la baignade.

En suivant ces conseils, vous devriez pouvoir vous baigner sans trop de risque, afin que période estivale rime avec plaisir.

Votre mutuelle GSMC vous souhaite d’excellentes vacances, en toute sécurité !

*             *

*

Pour en savoir plus :

Se baigner sans danger, brochure éditée par Santé publique France qui  rappelle les précautions à prendre pour éviter les noyades, et précise également les mesures de sécurité relatives aux piscines.

Enquête « Noyades 2018 », si vous voulez tout savoir sur les résultats de cette étude.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter !

  • Par téléphone au 03 20 47 62 00 - du lundi au vendredi  entre  8h30 à 17h30
  • Par courriel : contact@mutuelle-gsmc.fr
  • Ou encore en nous écrivant à : Mutuelle GSMC - Héron parc - 40 rue de la vague - CS 20455 -59658 Villeneuve d'Ascq.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq