Actualité

retour

 

Le dossier médical partagé une amélioration prochainement disponible pour tous

Cette fois, ça y est. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn l’a confirmé début septembre : le Dossier Médical Partagé (DMP) va être généralisé. A quoi sert ce nouvel outil ?

Le DMP est mort, vive le DMP nouvelle génération !  

En 2004 était lancé le DMP, le « Dossier Médical Personnel ». Le but ? Favoriser le partage d’informations médicales entre professionnels de santé afin d’améliorer les soins. Malheureusement, celui-ci n’a jamais vraiment atteint ses objectifs, malgré des investissements initiaux importants – estimés à un demi-milliard d’euros - et une volonté de relance régulière. Les raisons en sont multiples : lourdeur d’utilisation, manque d’information des patients, travail supplémentaire non rémunéré pour les médecins, problème de sécurité de ces données très sensibles, etc.

Pour autant, l’intérêt d’un dossier regroupant les informations médicales du patient restait entier. C’est pourquoi cet outil a été relancé par la loi de modernisation du système de santé de janvier 2016, permettant une expérimentation du nouveau DMP depuis décembre 2016, devenu « dossier partagé », dans neufs départements pilotes. Cette expérimentation ayant été concluante, le dispositif va donc être étendu progressivement, à partir d’octobre, à l’ensemble des personnes couvertes par l’Assurance maladie.

Alors, le dossier médical partagé, qu'est ce que c'est ? 

Comme son prédécesseur, le DMP nouveau format vise principalement à améliorer la qualité des soins en créant un dossier unique partagé par les professionnels. Actuellement, chacun d’entre eux à son propre dossier, ce qui ne favorise pas leur coordination et l’échange d’informations. Grâce au DMP, il sera désormais possible aux professionnels autorisés :

  • D’avoir accès immédiatement à vos antécédents médicaux, actes importants, résultats d’analyses, bilans, etc. Le regard de plusieurs professionnels sur ces données essentielles est le gage d’un meilleur diagnostic. Par exemple, on retrouvera dans votre DMP vos radios et vos comptesrendus hospitaliers. Autre exemple : un urgentiste pourra disposer d’informations capitales si vous arrivez évanoui aux urgences ;
  • De connaître vos éventuelles allergies et de prévenir les risques d’interaction des médicaments entre eux – ce qu’on appelle l’iatrogénie. A l’heure actuelle, un médecin peut parfois vous prescrire un médicament tout en ignorant que vous en prenez déjà un autre, alors que l’association des deux est dangereuse.  

Cette amélioration de la coordination des soins est également primordiale dans un contexte d’augmentation des maladies chroniques (diabète, cancers, etc.), qui nécessitent l’intervention de nombreux professionnels.

A plus long terme, le DMP permettra peut-être aussi, sous réserve d’anonymiser les données, d’améliorer la prévention, en connaissant mieux les comportements des patients, et de contribuer à la surveillance épidémiologique de la population (suivi du nombre de cas des maladies).

Le DMP, mode d'emploi

Le DMP est gratuit, confidentiel, et sécurisé. Seuls les professionnels de santé peuvent y avoir accès. Concrètement, votre DMP comportera plusieurs sous-dossiers : pathologies/allergies, antécédents, médicaments que vous prenez, remboursements effectués par l’Assurance maladie, résultats d’examens, autres informations utiles (proches à prévenir, par exemple). Il pourra également contenir vos souhaits en matière de dons d’organes et vos directives anticipées (indications concernant les soins de fin de vie que vous souhaitez ou non-recevoir).

Pour le créer, c’est très simple. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Directement depuis le site prévu  (cliquez sur « Créer votre Dossier Médical Partagé») ;
  • Auprès d’un professionnel de santé, comme votre médecin traitant, ou d’un établissement de santé équipé ;
  • A l’accueil de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) dont vous dépendez.

Une fois ouvert, seuls vous et les professionnels de santé pourront le consulter.

Et si vous refusez que vos données personnelles soient accessibles ? Pas de panique, la loi a tout prévu : le DMP n’est pas obligatoire, sa création ne pouvant avoir lieu qu’avec votre consentement. Et même une fois ouvert, vous pouvez ensuite le fermer à tout moment, lors d’une consultation médicale ou en vous connectant au site. Après sa suppression, il est archivé durant dix ans, période pendant laquelle vous pouvez demander sa réactivation. Il vous est aussi possible de demander sa suppression définitive et  immédiate.

De même, c’est vous qui décidez des accès à votre dossier. Vous pouvez ainsi bloquer l’accès à un professionnel de santé donné (sauf votre médecin traitant). Il est aussi possible d’ajouter ou de masquer un document qu’il contient, comme un bilan ou la mention d’une pathologie par exemple. Également bon à savoir : la médecine du travail ne peut pas le consulter. C’est aussi bien sûr le cas des assureurs, afin qu’ils ne soient pas tentés de vous appliquer un tarif différent si vous rencontrez des problèmes de santé.

Et ma mutuelle GSMC dans tout ça ?

Votre mutuelle n’a bien évidemment pas accès à votre DMP. De même, il n’est pas prévu que les remboursements qu’elle vous verse viennent alimenter celui-ci, contrairement à ceux de l’Assurance maladie.

Pour vous simplifier la vie, vous disposez cependant d’un espace personnel privé sur notre site, accessible ici. Il vous permet de gérer facilement votre contrat, de retrouver le détail de votre couverture, d’accéder à un espace « astuces et conseils » ou encore de trouver un professionnel de santé du réseau Carte Blanche (tarifs négociés, tiers payant, programmes de coaching, etc.). Vous ne l’avez pas encore ouvert ? N’attendez-plus, c’est pratique et fait en quelques clics !

***

Pour en savoir plus :

Le site du DMP est accessible ici. Vous y trouverez de nombreuses explications, ainsi que le lien pour créer votre dossier personnel.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter !

  • Par téléphone au 03 20 47 62 00 - du lundi au vendredi  entre  8h30 à 17h30
  • Par courriel : contact@mutuelle-gsmc.fr
  • Ou encore en nous écrivant à : Mutuelle GSMC - Héron parc - 40 rue de la vague - CS 20455 -59658 Villeneuve d'Ascq.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq