Actualité

retour

 

Lendemains de fêtes, quelques (non) astuces pour vous aider à survivre !

C’est la fin de l’année, avec son cortège d’excès en tout genre. Vous vous l’étiez juré en vous réveillant le 1er janvier tard dans l’après-midi l’année dernière : on ne vous y reprendrait plus ! Finis les mélanges d’alcools ; haro sur le foie gras – vous étiez devenus un fervent promoteur  du bien-être animal ; et la buche, c’est tellement ringard. Et puis non, vous avez replongé.

Pas de panique : vous avez bien raison. Que vaut la vie si ce l’on ne peut pas s’amuser de temps en temps ? Vous avez passé l’année à suivre les conseils diététique que vous aviez glanés dans votre espace personnel GSMC, alors pourquoi ne pas se lâcher au moins une fois dans l’année ? Seulement voilà, maintenant il va falloir gérer.

Alcool : en fait non, on n'a pas vraiment d'astuces :(

Le problème avec l’alcool, c’est que ça commence comme ça…

L’abus  d’alcool est dangereux pour la santé !

… mais que le lendemain ressemble plutôt à ça !

Gueule de bois ou Portrait de Suzanne Valadon est un tableau peint en 1888 par Henri de Toulouse-Lautrec,  conservé au Fogg Art Museum

Bon, avouez que vous n’en êtes pas vraiment à votre première fois. Donc vous savez comme nous qu’il n’y a malheureusement pas de recette miracle. Pour la forme, nous avons quand listé quelques conseils trouvés ici et là (mais en réalité, ça ne marche pas vraiment) :

  • Se promener ou faire du sport : pourquoi pas, mais sachez que ça ne fera pas travailler votre foie plus rapidement. Tout au plus, le sport libère des endorphines, qui aident à se sentir bien. Mais bon, avec ce froid, estce une bonne idée d’aller courir dehors ?
  • Plonger son visage dans une bassine plein de glaçons. Ou alors, à l’inverse dans une serviette chaude. Résultats non garantis …
  • Un grand bol de thé : ça ne fait pas de mal, car la théine est éliminée par les reins. A préférer au café, donc, qui est éliminé par le foie. Mais n’en attendez pas des miracles.

En fin de compte, il n’y a tout simplement pas grand-chose à faire d’autre que d’être patient. Pensez quand même à boire beaucoup d’eau, tout le temps : avant, pendant, après. Le corps a besoin de s’hydrater pendant le processus d’élimination de l’alcool. Pourquoi pas aussi une aspirine ou un paracétamol ; mais attention, ce dernier est à prohiber si vous avez des soucis d’alcool, car il fait travailler le foie.

Excès alimentaire : une petite diète s'impose (désolé, on n'a pas mieux)

Vous n’avez pas su résister à cette tranche de bûche qui vous tendait les bras ? Il faut dire que la recette de belle-maman est sacrément bonne. Le problème, c’est qu’avant, il y avait eu le foie gras, les petits fours, la dinde, les huitres … les classiques quoi. Résultat, ça ne passe pas.

C’était probablement la tranche de trop …

D’après les spécialistes, nous ingérons deux fois et demie de lipides (graisses) que d’habitude pendant la période des fêtes. Pas étonnant que les médicaments facilitant la digestion se vendent comme des petits pains (d’épices) en fin d’année. A chacun son usage :

  • Pour les douleurs à l’estomac : médicaments anti reflux comme Maalox® ou Rennie® ;
  • Pour faciliter la digestion : les grands classiques comme le Citrate de bétaïne®, l’Oxyboldine® ou encore l’Hépatoum® ;
  • Pour les ballonnements : le charbon végétal, comme le Charbon de belloc® ou Carbolevure ®.

Et pour la suite, il n’y a guère le choix : si le repas a eu du mal à passer, sachez résister aux restes qui sont dans le frigo. Une bonne soupe de légume avec du pain et/ou des fruits feront très bien l’affaire, et les restes tiendront bien un jour de plus, le temps de vous remettre. Rien de bien compliqué finalement.

Heureusement, il existe une solution infaillible (on l'avait gardée pour la fin)

En fait, la solution a été donnée il y a fort longtemps par un certain Epicure. Le secret de fêtes réussies, ce n’est pas un mystère : le plaisir dans la modération. Car contrairement aux idées reçues, l’épicurisme ne prône pas du tout les excès : un bien ne vaut rien s’il est suivi d’un mal. Et même s’il accorde une très grande importance au plaisir, il précise que: « lorsque nous disons que le plaisir est la fin, nous ne voulons pas parler du plaisir des débauchés et des jouisseurs. »

Eh oui, en fin de compte, la seule VRAIE solution, c’est de faire juste un peu attention, tout en profitant du moment présent avec vos amis et vos proches, et en vous rassurant parce que de toute façon, cette fois, vous allez enfin tenir vos bonnes résolutions du 1er janvier dernier !

*  *  *

En espérant que vous saurez faire usage de ces quelques conseils, toute l’équipe de votre mutuelle GSMC vous souhaite un joyeux Noël !

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq