Actualité

retour

 

Mieux connaître les médecines douces !

Que vous soyez particulier, professionnel, agent territorial… les offres complémentaires santé de la mutuelle GSMC, prévoient le remboursement de certaines médecines douces.

Non prises en charge par l’Assurance Maladie, les médecines douces ne sont pas toujours bien connues. Aussi, nous proposons dans ce dossier de faire un focus sur 5 disciplines pour lesquelles nous avons inclus dans nos garanties, des forfaits ou des prises en charges sur la base des frais réels.

 

L'ostéopathie

Si la médecine ostéopathique est apparue en France dans les années 60, il faudra attendre le début des années 2000 pour qu’elle soit légalisée (04/03/2002) puis réellement reconnue par des décrets d’application en 2007.

 

Une médecine manuelle qui s’intéresse aux troubles fonctionnels du corps humain

L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’attache à détecter et traiter toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments et des viscères qui peut affecter l’ensemble du corps. Elle repose sur la capacité du corps à s’auto équilibrer.

C’est une discipline qui nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes.

L’ostéopathe utilise ses mains pour explorer le corps humain et détecter des zones pouvant présenter des restrictions de mouvements. Après avoir posé son diagnostic, ses mains vont également lui permettre de traiter son patient.

L’ostéopathe ne s'intéresse pas uniquement à un symptôme ou à une maladie, mais considère le patient dans sa globalité.

 

Une formation encore plus pointue et mieux encadrée depuis 2015

Une réforme de la formation en ostéopathie a été mise en place à la rentrée 2015 et porte sur le contenu et la durée de la formation mais également sur l’encadrement des établissements qui la dispense. La France est désormais considérée comme ayant le niveau de formation le plus élevée de l’Union Européenne.

Malgré la légalisation de la discipline, sa reconnaissance et le renfort de la formation, l’ostéopathie n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.

 

Les conditions de remboursement de l’ostéopathie par la mutuelle GSMC

Selon le contrat complémentaire santé souscrit, la mutuelle GSMC peut rembourser l’ostéopathie jusqu’à 200 €/an (offre 100% nous, formule 4 avec renforts) en fonction de la garantie souscrite.

Pour être prise en charge, la séance d’ostéopathie doit être réalisée par un praticien titulaire d’une autorisation d’exercice de l’ostéopathie ou du droit d’user de ce titre, délivrée par le préfet de région.

 

La chiropractie

La chiropractie, ou chiropratique est une médecine naturelle qui dispose d’un cursus de formation universitaire exigeant et proche de celle des étudiants en médecine. Un chiropracteur diplômé aura suivi un minimum de 5 500 heures d’enseignements théoriques et pratiques répartis sur six ans.

 

Des manipulations orientées vers l’équilibre du corps humain

La chiropractie est une médecine manuelle traitant les problèmes de dos et d’articulations.

Elle prend en compte la conception globale de l’organisme et des relations entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains symptômes, comme les contractures, les douleurs, les limitations de mouvements. Elle vise à détecter, traiter mais aussi prévenir les dysfonctionnements du squelette qui entrainent ces symptômes.

Le chiropracteur propose des actes de manipulation et d’ajustement vertébral, de mobilisations des articulations, des exercices et conseils liés aux postures et à l’hygiène de vie.

 

Une pratique reconnue par le ministère de la santé en 2002

Malgré l’existence de la chiropractie depuis plus d’un siècle, la reconnaissance de cette médecine manuelle n’est intervenue qu’en 2002.

Le statut des chiropracteurs a été rendu encore plus favorable par la suite, puisqu’en 2011, ils sont autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical et en 2013, ils sont enregistrés auprès de l’Agence Régionale de Santé.

Les séances de chiropractie ne sont pas remboursées par l’Assurance Maladie.

 

Les conditions de remboursement de la chiropractie par la mutuelle GSMC

Selon le contrat complémentaire santé souscrit, la mutuelle GSMC peut rembourser la chiropractie jusqu’à 200 €/an (offre 100% nous, formule 4 avec renforts).

La chiropractie peut être prise en charge par la mutuelle GSMC à condition que le praticien que vous consultez soit enregistré à l’ARS (Agence Régionale de Santé) et dispose d’un numéro ADELI

 

L’acupuncture

L’acupuncture fait partie de l’une des 5 branches de la médecine traditionnelle chinoise, médecine qui a plusieurs milliers d’années d’existence, et qui comporte également la diététique, la pharmacopée, le massage et les exercices énergétiques.

 

Rééquilibrer l’énergie et les fonctions vitales

L’acupuncture a pour objet de stimuler, à l’aide d’aiguilles insérées à la surface de la peau, des points précis permettant de rééquilibrer les fonctions physiologiques, organiques et psychiques qui le nécessitent. Elle a également pour vocation d’agir sur ce que la médecine traditionnelle chinoise appelle le « Qi » ou encore l’énergie vitale. Il existe une cartographie très précise des points d’acupuncture ainsi que du rôle qu’ils jouent vis-à-vis de la santé et de l’équilibre d’une personne.

Lors de la première consultation, l’acupuncteur s’attache à évaluer l’état de santé ainsi qu’à repérer les déséquilibres énergétiques du patient. Observation, palpations mais aussi questionnement seront donc les points essentiels avant la mise en œuvre d’un traitement d’acupuncture.

 

La reconnaissance de la discipline

En 1988, plusieurs écoles qui enseignaient l’acupuncture se sont unies afin de créer un diplôme interuniversitaire reconnu par l’Ordre des médecins de France.

En 2008, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer cette discipline, à condition de posséder un diplôme interuniversitaire d’acupuncture obstétricale.

Les actes d’acupuncture sont inscrits dans la nomenclature des actes médicaux (CCAM) et permettent ainsi une prise en charge de l’Assurance Maladie au taux de 70% de la base de remboursement. Pour autant, des dépassements d’honoraires peuvent être facturés par le praticien qui réalise ces actes.

 

Les conditions de remboursement de l’acupuncture par la mutuelle GSMC

Selon le contrat complémentaire santé souscrit, la mutuelle GSMC peut rembourser l’acupuncture jusqu’à 200 €/an (offre 100% nous, formule 4 avec renforts) en fonction de la garantie souscrite.

Pour pouvoir prétendre à cette prise en charge, le praticien qui réalise les actes d’acupuncture doit être un docteur en médecine, une sage-femme ou un chirurgien-dentiste.

 

L’homéopathie

Discipline existant depuis plus de 200 ans, l’homéopathie est reconnue depuis 1997 par l’Ordre des médecins et est enseignée à l’université.

 

L’homéopathie, une médecine douce apparue au 18ème siècle

L’homéopathie est une médecine développée par un médecin allemand, Samuel Habnemann, au 18ème siècle. Cette méthode thérapeutique utilisée dans de nombreux domaines repose sur trois principes :

Le principe de similitude : « le semblable guérit le semblable »

Il consiste à employer des substances susceptibles de reproduire chez un patient sain des symptômes analogues à ceux engendrés par cette même maladie chez un patient atteint. Ce principe peut ainsi rappeler celui de la vaccination car cela revient à inoculer une substance pour combattre une maladie et développer une immunité.

Le principe d’individualisation

En homéopathie, le traitement dépend de chaque patient : on soigne l’individu et non la maladie. Le rôle de l’homéopathe est donc fondamental puisqu’il se doit d’analyser la situation de chaque personne dans tous les aspects qui la caractérisent, et ne pas s’attarder qu’aux symptômes décrits.

Ainsi, lorsque vous consultez un homéopathe pour la première fois, la consultation est plus longue que les suivantes car il vous posera de nombreuses questions avant d’établir son diagnostic. 

Le principe d’infinitésimalité

Les doses prescrites au patient représentent une quantité très faible des substances qui composent le médicament homéopathique. Ce faible dosage est obtenu par un procédé appelé dilution qui est répété plusieurs fois. Pour connaître l’importance de la dilution, il faut se reporter à l’indication portée sur les médicaments et exprimée en CH. En France, on trouve des dilutions allant jusqu’à 30 CH.


L’homéopathie est en partie remboursée par la Sécurité Sociale

Les médicaments homéopathiques prescrits par un médecin sont remboursés à hauteur de 30% par la Sécurité Sociale. Il est en est de même pour les préparations magistrales homéopathiques, c’est-à-dire les préparations demandées par le médecin lorsque les substances prescrites n’existent pas sous une forme industrielle et disponible en pharmacie.

Le médecin homéopathe peut pratiquer, selon son secteur de conventionnement et la signature ou non au Contrat d’Accès aux Soins, des dépassements d’honoraires qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie.


Les conditions de remboursement de l’homéopathie par la mutuelle GSMC

Pour prétendre au remboursement de frais relatifs à l’homéopathie, le praticien qui délivre la prescription doit être un médecin diplômé inscrit au conseil de l’Ordre des médecins.

Le remboursement intervient dans la limite du montant prévu dans la garantie souscrite par l’adhérent. 

Selon le contrat complémentaire santé souscrit, la mutuelle GSMC peut rembourser l’homéopathie jusqu’à 200 €/an (offre 100% nous, formule 4 avec renforts) en fonction de la garantie souscrite.

 

La consultation d’un psychologue

Anxiété, déprime, dépression…parmi les différents praticiens vers lesquels il est possible de se tourner, se trouve le psychologue.

 

Qu’est-ce qui différencie le psychologue des autres praticiens ?

Le psychologue a nécessairement suivi une formation en psychologie, à l’université ou dans une école sous contrat avec l’Etat, pendant laquelle il étudie les grandes lois qui régissent le comportement humain. Sa formation est validée par un diplôme reconnu par l’Etat.

Il a pour vocation d’identifier et d’expliquer des troubles, comportements, voire symptômes qui sont devenus gênants pour le patient. Il doit en évaluer la portée et la gravité afin de proposer une aide adaptée à la personne. Cette aide ne peut être la prescription médicamenteuse, les psychologues n’ayant pas l’autorisation de délivrer des médicaments. Ils peuvent en revanche orienter vers des médecins lorsque la prise de médicaments s’impose.

Un psychologue se différencie des :

  • psychiatres qui sont des médecins ayant reçu une formation en psychiatrie et qui interviennent souvent pour des personnes ayant des troubles mentaux nécessitant un traitement médicamenteux
  • psychothérapeutes qui proposent une aide et/ou un soutien destiné à libérer le patient des traumatismes passés pour mieux appréhender le quotidien. Les psychothérapeutes ne peuvent pas non plus délivrer de prescription médicale.


La Sécurité Sociale intervient dans des cas très précis

Les consultations des psychologues peuvent être prises en charge par la Sécurité Sociale, à condition de se rendre dans un Centre Médico-Psycho Pédagogique (CMPP) et de bénéficier d'une prescription médicale. Dans tous les autres cas, il n’est pas prévu d’intervention de l’Assurance Maladie.


La prise en charge de la mutuelle GSMC pour les consultations de psychologues

Pour que la mutuelle GSMC puisse prendre en charge une consultation de psychologue, le praticien doit être titulaire d’un diplôme exigé par la loi n°85 722 du 26/07/1985.

 

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq