Informations COVID-19

Chers adhérents,
Dans le cadre des mesures gouvernementales prises pour lutter contre la propagation du CORONAVIRUS COVID-19, nos agences seront exceptionnellement fermées jusqu’à nouvel ordre. Toutes nos équipes restent mobilisées afin de traiter l’ensemble des demandes et plus particulièrement les demandes urgentes.

> Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez votre unité de gestion de rattachement (voir sur votre carte de Tiers-Payant). Nous vous incitons fortement à privilégier l’utilisation de votre espace adhérent ou du mail : ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr

> Par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuelle-gsmc.fr

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

protection sociale de base des artisans commercants et professions libérales

Que vous soyez artisan, commerçant, ou encore profession libérale, vous êtes affilié à un régime obligatoire auprès duquel vous devez acquitter des cotisations.
En contrepartie, vous bénéficiez de 
prestations de base en santé et prévoyance.

En plus des prestations de base, une protection complémentaire en santé et prévoyance doit être absolument envisagée afin de permettre de financer le coût réel des frais de santé mais aussi assurer un niveau de vie satisfaisant en cas d’arrêt de travail voire d’invalidité.

Pour cela, les professionnels indépendants peuvent bénéficier de la 
loi Madelin, qui octroie un avantage fiscal en contrepartie de la souscription de contrats complémentaire santé, prévoyance ou retraite.

 

La protection santé de base

 

La protection santé de base est identique pour les artisans, commerçants et les professions libérales. Le niveau de protection proposé est aligné depuis quelques années sur celui des salariés.

 

L’organisation de la protection santé de base

Pour les artisans et commerçants

Le RSI, Régime Social des Indépendants, est le seul interlocuteur pour le paiement des cotisations et le versement des prestations liées à la maladie. Le RSI est également l’interlocuteur des commerçants et artisans pour l’incapacité temporaire de travail et l’invalidité. (voir partie 2 – la protection en cas d’incapacité à travailler)

Le RSI délègue le versement des prestations maladie à des organismes conventionnés. Lors de l’inscription au Régime Social des Indépendants, il est demandé aux artisans et commerçants de choisir l’organisme conventionné (OC) qui sera en charge de la gestion de leur dossier. Il est proposé plusieurs OC par région.

Pour en savoir plus, consultez le site du RSI : www.rsi.fr sur lequel vous devrez préciser la caisse régionale à laquelle vous êtes rattaché pour accéder directement aux coordonnées des organismes conventionnés. Votre caisse régionale dépend de votre lieu de résidence.

Pour les professions libérales

Le RSI est également l’interlocuteur des professions libérales pour la maladie. En revanche pour d’autres prestations, comme l’invalidité, ce sont d’autres organismes qui interviennent. (voir partie 2 – la protection en cas d’incapacité à travailler)


Les cotisations du régime obligatoire

Quelle que soit l’activité, les cotisations pour la maladie sont calculées sur la base de 6,50% de la totalité des revenus professionnels et sont payées à titre provisionnel.

Au lancement de l’activité commerciale ou artisanale, il est pris en compte, pour la cotisation maladie-maternité en 2016 un revenu forfaitaire de 7 337 € la première année et 10 426 € s’il s’agit de la seconde année d’activité.

Une régularisation est ensuite réalisée en fonction des revenus professionnels réellement déclarés.


Les prestations du régime obligatoire

Depuis 2001, les professionnels indépendants, qu’ils soient artisans, commerçants ou professions libérales bénéficient des mêmes remboursements que les salariés et autres personnes rattachées au régime général.

Les principaux taux de remboursement du régime obligatoire

Hospitalisation inférieure à 30 jours

80%

Analyses et examens (selon acte)

60% ou 70%

Hospitalisation de 31 jours et plus

100%

Prothèses auditives

60%

Consultation de médecins

70%*

Optique

60%

Frais de pharmacie (selon médicaments)

15%, 30%, 65% ou 100%

Prothèses dentaires

70%

Auxiliaires médicaux

60%

Frais de transport

65%

                * Dans le respect du parcours de soins (déclaration d'un médecin traitant)

Les remboursements du régime obligatoire ne permettent pas de couvrir la totalité des dépenses engagées en matière de frais de santé. Et pour certaines prestations, il n’est même pas prévu d’intervention du régime obligatoire.

Quelques exemples :
https://www.mutuelle-gsmc.fr/sites/gsmc/files/uploads/remboursements_rsi.jpg

Pour éviter de rencontrer de graves difficultés financières, il est donc nécessaire de souscrire une complémentaire santé qui interviendra en complément du régime obligatoire mais aussi pour des prestations non remboursées.

Consciente qu’en tant que professionnels indépendants vos besoins sont spécifiques, la mutuelle GSMC, propose Activance TNS, solution haut de gamme comportant différents niveaux de garanties.

IMPORTANT : avec la loi Madelin, les indépendants peuvent déduire dans certaines conditions de leur bénéfice imposable, les cotisations versées pour les contrats en santé, prévoyance et retraite. Cliquez-ici pour en savoir plus.

Si pour la santé, l’organisation de la protection sociale est similaire que l’on soit artisan, commerçant ou profession libérale, pour la prévoyance, il n’en va pas de même. Une première distinction est à faire entre les artisans, commerçants et les professions libérales qui ont des interlocuteurs différents. Et ensuite, au sein du statut de profession libérale, existe une grande diversité de protection en prévoyance.

 

L’organisation de la protection en cas d’arrêt de travail et invalidité

 

Pour les artisans et commerçants

En matière de prévoyance, comme pour la santé, le Régime Social des Indépendants (RSI) est l’interlocuteur unique pour le paiement des prestations et le versement de prestations.

  • Pour les arrêts de travail, le RSI a délégué à des organismes conventionnés, le versement des indemnités journalières comme c’est le cas pour les prestations maladie 
  • Pour l’invalidité, le RSI gère en direct le versement des pensions d’invalidité

 

Pour les professions libérales

  • Le RSI n’intervient pas en prévoyance. L’interlocuteur pour les cotisations et les prestations relevant de la prévoyance (arrêt de travail, invalidité, décès…) est la CNAVPL, Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des Professions Libérales.

  • Au quotidien, ce sont réellement 10 sections professionnelles qui accomplissent pour le compte de la CNAVPL le recouvrement des cotisations et le paiement des prestations.

 

Pour connaître la liste et les coordonnées des 10 sections professionnelles, consultez le site de la CNAVPL.
 

La prévoyance de base pour les artisans et commerçants

 

Pour l'arrêt de travail

  • Selon le revenu professionnel, et à condition qu’il soit supérieur à 3 754 €, il est prévu une indemnité journalière se situant entre 5,14 € et 52,90 €
  • Ces indemnités pourront être versées pendant 360 jours sur une période de 3 ans
  • Un délai de carence de 3 jours est prévu en cas d’hospitalisation et de 7 jours en cas de maladie et d’accident
  • Le taux de cotisation est de 0.70 % du revenu professionnel dans la limite de 193 080 €

 

Pour l'invalidité

  • En cas d’invalidité totale et définitive, une pension annuelle de 50 % du revenu annuel moyen*est versé au professionnel indépendant.

  • Ce taux est de 30% lorsque l’incapacité au travail est considérée comme partielle (perte de capacité supérieure de 2/3 aux conditions physiques exigées par la profession)
  • Des minimums de pensions sont prévus : 450,45 € en cas d’incapacité partielle et 634,62 € en cas d’invalidité totale et définitive
  • Les taux de cotisation invalidité-décès est de 1.30 % du revenu professionnel dans la limite du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), soit 38 616 € en 2016

 

Pour le décès

Une protection du régime obligatoire est également prévue en cas de décès. Pour plus de précisions, consulter notre dossier de janvier 2016.

 

La prévoyance de base pour les professions libérales

 

Pour l'arrêt de travail

  • Le montant des indemnisations prévues dépend de la Caisse Professionnelle à laquelle est rattaché le professionnel libéral. Il en est de même pour les cotisations

  • Pour certaines professions, il n’existe pas de couverture en cas d’arrêt de travail

  • Lorsque l’indemnisation est prévue, son point de départ et la durée de versement sont variables selon l’activité exercée.

Quelques exemples :

 

Cotisations

Prestations

Chirurgiens-dentistes

241,30 € (cotisation forfaitaire)

93,29 € par jour à partir du 91ème jour d'arrêt de travail et pendant 36 mois

Sage-femmes

3 classes de cotisations :

  • classe A : 91 € par an
  • classe B : 182 € par an
  • classe C : 273 € par an

A partir du 91ème jour d'arrêt de travail et pendant 36 mois

  • classe A : 15,30 € par jour
  • classe B : 30,60 € par jour
  • classe C : 45,90 € par jour

Auxiliaires médicaux

654 € par an (cotisation forfaitaire qui concerne également l'invalidité)

48,95 € par jour du 91ème au 365ème jour

Experts comptables

4 classes de cotisations :

  • classe 1 : 228 € par an
  • classe 2 : 396 € par an
  • classe 3 : 612 € par an
  • classe 4 : 828 € par an

Ces cotisations concernent également l'invalidité.

86 € par jour à partir du 91ème jour d'arrêt de travail et pendant 36 mois

Pharmaciens

Pas de couverture arrêt de travail

Architectes, professions de conseil...

Pas de couverture arrêt de travail

 

Pour l'invalidité

Les montants des cotisations et prestations sont aussi dépendants de la Caisse Professionnelle de rattachement.

Les pensions d’invalidité sont versées jusqu’à la retraite

En reprenant les mêmes exemples que pour l'arrêt de travail : 

 

Cotisations

Prestations

Chirurgiens-dentistes

836 € par an

25 502 € par an

Sage-femmes

3 classes de cotisations :

  • classe A : 91 € par an
  • classe B : 182 € par an
  • classe C : 273 € par an

3 classes de prestations :

  • classe A :  4 226 € par an
  • classe B :  8 452 € par an
  • classe C :  12 678 € par an

Auxiliaires médicaux

654 € par an (concerne également l'arrêt de travail)

17 800 € par an (en cas d'invalidité totale)

Experts comptables

4 classes de cotisations :

  • classe 1 : 228 € par an
  • classe 2 : 396 € par an
  • classe 3 : 612 € par an
  • classe 4 : 828 € par an

Ces cotisations concernent également l'invalidité.

4 classes de prestations :

  • classe 1 : 6 738 € par an
  • classe 2 : 13 476 € par an
  • classe 3 : 26 952 € par an
  • classe 4 : 40 428 € par an

 

Pharmaciens

598 € par an

12 000 € par an

Architectes, professionnels de conseil...

3 classes de cotisations :

  • classe A : 76 € par an
  • classe B : 228 € par an
  • classe C : 380 € par an

3 classes de prestations :

  • classe A : 5 260 € par an
  • classe B : 15 780 € par an
  • classe C : 26 300 € par an

 

Pour le décès

Les caisses professionnelles gèrent également la protection en cas de décès. Pour plus de précisions, consulter notre dossier de janvier 2016.

 

La protection complémentaire en prévoyance

 

Quelle que soit l'activité, et en conséquence la protection de base prévue en prévoyance, les montants prévus peuvent rarement permettre de maintenir le niveau de vie du foyer.
Une 
protection complémentaire en prévoyance est aussi indispensable qu’une protection complémentaire en santé.

La mutuelle GSMC propose des garanties de prévoyance adaptées aux spécificités des indépendants.

IMPORTANT : avec la loi Madelin, les indépendants peuvent déduire de leur bénéfice imposable, les cotisations versées pour les contrats en santé, prévoyance et retraite. Cliquez-ici pour en savoir plus.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq