Informations COVID-19

Chers adhérents,

Nous sommes en mesure de vous accueillir en agences en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> en envoyant un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuellegsmc.fr ou au: 03 20 47 62 00

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Tout savoir sur le suivi médical du nourrisson

L’adage « mieux vaut prévenir que guérir » s’applique parfaitement au suivi médical de bébé. Juste après la naissance, des examens réguliers sont en effet obligatoires pour s’assurer de la bonne croissance du nourrisson et réagir rapidement en cas de besoin. Ces consultations sont aussi l’occasion de rassurer les parents. La Mutuelle GSMC vous dit tout sur le suivi médical du nourrisson, de la naissance jusqu’à ses deux mois.

Comment choisir le médecin de votre bébé ?

Première étape dès la naissance de bébé : choisir son médecin traitant. Celui-ci peut être un médecin généraliste (celui de la famille par exemple), un pédiatre (médecin spécialiste des enfants) ou tout autre professionnel de santé qui suit l’enfant. Il peut exercer en ville ou à l’hôpital.

Le médecin traitant va assurer le suivi médical de votre bébé dès sa naissance. Il est donc préférable de vous orienter vers un spécialiste avec lequel vous vous sentez à l’aise. Cette relation de confiance est primordiale pour le bon suivi médical de votre nourrisson, afin que vous puissiez poser toutes vos questions et évoquer vos craintes ainsi que vos doutes en toute liberté.

Dans l’idéal, il convient de garder le même médecin traitant le plus longtemps possible, afin que ce dernier puisse bien connaître votre enfant et remarquer plus facilement tout changement physique ou comportemental. Autre avantage : votre nourrisson peut également « s’habituer » à son médecin et être plus calme lors des consultations.

Bon à savoir
Le médecin traitant de votre bébé, pour être déclaré comme tel, peut remplir lui-même la déclaration en ligne sur présentation de votre carte vitale.

> À lire aussi : En quoi consiste le suivi médical d’un enfant et d’un adolescent ?

De la naissance aux 2 mois : quels sont les examens obligatoires ?

De la naissance aux deux mois du nouveau-né, quatre examens sont obligatoires :

  • durant sa deuxième semaine ;
  • avant la fin de son premier mois ;
  • à la fin de son premier mois ;
  • à la fin de son deuxième mois.

Au cours de ces consultations, le médecin traitant de bébé mesure notamment son poids, sa taille, son périmètre crânien et examine ses sens (vue, audition).

À partir de quand faut-il vacciner votre nourrisson ?

La vaccination obligatoire débute à l’âge de deux mois. Des injections sont effectuées chez le nourrisson contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et contre les infections à Haemophilus influenzae de type B et l’hépatite B. Pour ces vaccins, une deuxième injection est réalisée aux quatre mois de l’enfant, et un premier rappel doit être réalisé à onze mois.

> À lire aussi : Quels vaccins pour mon bébé ?

En quoi le suivi médical de bébé dès la naissance est-il important ?

Le suivi médical de bébé est primordial dès la naissance pour s’assurer de son bon développement et pour dépister les éventuels problèmes au plus tôt, afin de réagir immédiatement. Entre la naissance et les deux mois du nourrisson, les professionnels de santé examinent bébé dans les moindres détails : contrôle du souffle cardiaque, de la hanche, du tonus, repérage d’éventuelles malformations, attitudes (réaction à l’environnement), tests des sens, tests sanguins, nutrition, développement psychomoteur, taille, poids, périmètre crânien, etc.

Ces examens obligatoires du nourrisson sont répertoriés dans son carnet de santé et permettent de suivre sa courbe de croissance. À ce propos, pensez à amener le carnet de santé de votre enfant à chaque consultation, afin de garder une trace de son suivi médical. Un médecin consulté en urgence, par exemple, peut ainsi disposer d’informations précises sur l’état de santé de votre bébé.

> À lire aussi : Carnet de santé de l’enfant : à quoi sert-il ?

Pourquoi le périmètre crânien des nourrissons est-il mesuré ?

Dès la naissance, et de manière régulière, le médecin traitant de votre enfant mesure son tour de crâne et le note sur le carnet de santé pour en établir la courbe. Ce contrôle permet de déceler une éventuelle chute de la courbe de croissance (microcéphalie) ou une accélération de la croissance (macrocéphalie). Si les chiffres sont anormaux, la cause peut être recherchée au plus vite.

Comment préparer les examens obligatoires du nouveau-né ?

Avant chaque consultation, n’hésitez pas à noter en amont toutes les questions que vous voulez poser au médecin traitant, afin de rien oublier : sommeil, alimentation, rythme de vie, pleurs, développement, etc. Si vous le pouvez, faites en sorte que bébé ait été nourri et changé avant l’examen. En outre, parmi les essentiels à emporter avec vous, on peut citer la carte vitale, le carnet de santé, les éventuelles analyses faites depuis la visite précédente, le doudou de bébé, un petit jouet qui l’occupe, de quoi le nourrir au cas où ainsi que le nécessaire pour le change.

> À lire aussi : Tout savoir sur la carte vitale

Que faire pendant les consultations du nourrisson ?

Lors de la consultation, n’hésitez pas à parler de votre ressenti au médecin traitant, à échanger avec lui. Vous pouvez notamment évoquer les difficultés rencontrées ou la gestion depuis le retour de la maternité. Le médecin, quant à lui, vous donne de précieux conseils sur la façon de communiquer avec bébé, la manière de l’installer, son alimentation, son sommeil, le moment de la toilette ainsi que les réflexes à adopter pour offrir un environnement sain à votre nourrisson (sans allergènes et produits chimiques).

Puis-je consulter en dehors des examens obligatoires de bébé ?

En dehors des examens obligatoires de bébé, plusieurs situations peuvent vous amener à consulter son médecin traitant :

  • fièvre ;
  • gêne respiratoire ;
  • diarrhée (risques de déshydratation) ;
  • selles décolorées ou teint restant jaune après deux semaines de vie ;
  • comportement différent de d’habitude ;
  • importants pleurs ;
  • vomi...

Quelle prise en charge pour le suivi médical du nourrisson ?

Le suivi médical de votre nourrisson avec le médecin traitant est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, sans avance de frais (en dehors des dépassements d’honoraires éventuels). Pour cela, pensez à déclarer la naissance de votre enfant au plus tôt à l’Assurance Maladie, directement en ligne via votre compte Ameli, ou par téléphone. Dès que vous recevez la confirmation de votre déclaration, n’oubliez pas de mettre à jour votre carte vitale, afin de finaliser l’inscription de bébé sur celle-ci.

Pour une prise en charge optimale, contactez également votre complémentaire santé afin de rattacher bébé à votre contrat. Généralement, un extrait d’acte de naissance est demandé. Votre complémentaire santé est effectivement incontournable pour bénéficier d’un remboursement partiel ou total des soins non pris en charge par l’Assurance Maladie dès la naissance : dépassements d’honoraires chez certains spécialistes, séances d’ostéopathie, etc. Plus tard, la complémentaire santé est également utile pour les consultations liées à l’orthodontie, l’optique ou encore la radiologie.

> À lire aussi : Consultation médicale pour un enfant : quel montant rembourse l’Assurance Maladie ?

La Mutuelle GSMC vous accompagne…

La santé de votre nourrisson étant primordiale, choisissez une couverture santé adaptée à la fois à ses besoins et aux vôtres. Avec la Mutuelle GSMC, personnalisez vos garanties selon votre situation en quelques clics.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuellegsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq