Informations COVID-19

Chers adhérents,
Suite aux mesures gouvernementales de déconfinement, nous avons le plaisir de vous informer de la réouverture de nos agences.
Nous sommes en mesure de vous accueillir en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> l’envoi d’un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> Par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuelle-gsmc.fr ou au « numéro CRC »

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Comment éliminer les poux efficacement ?

Les poux sont la hantise de nombreux parents au moment de la rentrée scolaire. Dès que ces parasites envahissent la chevelure des enfants, il n’est pas toujours évident de s’en débarrasser. Comment les éliminer définitivement ? Suivez les conseils de la Mutuelle GSMC pour une rentrée sereine et sans poux.

Les traitements anti-poux

Un traitement local au niveau du cuir chevelu est impératif pour se débarrasser efficacement des poux de tête. Des produits sont spécialement conçus pour cet usage.

Les différents produits anti-poux

Les produits anti-poux doivent être utilisés uniquement sur les personnes infestées, car ils n’ont pas de caractère préventif. Deux types de produits sont proposés :

- Les produits vendus en pharmacie, notamment ceux dits « asphyxiants », à base d’huile de silicone. Ils permettent de boucher les orifices par lesquels les poux et lentes respirent. Une seule application de quinze minutes suffit pour les tuer. D’autres substances sont également proposées pour éliminer les parasites telles que l’huile de paraffine ou l’oxyphthirine, mais il semblerait qu’elles soient moins efficaces.

- Les shampoings et lotions permettant de décoller les lentes. Ces produits détachent les parasitent et agissent comme répulsif. Néanmoins, ils ne sont pas à utiliser comme un véritable traitement anti-poux : ils sont plutôt à employer en complément.

Bon à savoir
Les produits anti-poux sont disponibles sous le format classique de lotion ou de solution, mais aussi de spray sans rinçage. Gardez-les hors de portée des enfants, afin que ces derniers ne puissent pas les ingérer.

Sachez également que pour les bébés, les produits peuvent être toxiques. Dans ce cas, utilisez la méthode appelée « bug busting », qui consiste à peigner les cheveux mouillés de bébé avec un peigne à poux (disponible en pharmacie) enduit de démêlant. Une méthode à renouveler tous les jours pendant deux semaines.

Les étapes du traitement anti-poux

Il convient de prendre le temps de bien lire la notice du produit et de respecter à la lettre les consignes, notamment en termes de précautions, de modalités d’emploi et de durée d’application. Généralement, l’utilisation du produit anti-poux se déroule en plusieurs étapes :

  1. 1. appliquez le produit sur cheveux secs et laissez poser le temps indiqué ;
  2. 2. lavez les cheveux avec de l’eau et un shampoing doux ;
  3. 3. peignez les cheveux à l’aide d’un peigne fin à poux ;
  4. 4. utilisez un sèche-cheveux afin de diffuser de l’air chaud sur la chevelure ;
  5. 5. procédez à une seconde application sept à dix jours plus tard.

Deux jours après la deuxième application, prenez le temps de bien contrôler le cuir chevelu traité. S’il reste encore des poux, renouvelez les cinq étapes. Si, après deux traitements, les poux n’ont toujours pas disparu, consultez votre médecin. Faites-en de même si les lésions de grattage se sont étendues d’impétigo.

L’après-traitement anti-poux

Après le traitement, la surveillance régulière de la chevelure de votre enfant est primordiale. Se débarrasser des poux et lentes est en effet un long processus. Même si votre enfant n’a plus de poux après le traitement, il peut tout à fait en attraper à nouveau car il n’est en aucun cas immunisé.

Par ailleurs, les démangeaisons dues aux poux peuvent perdurer pendant plusieurs jours après le traitement. Cela ne signifie pas pour autant que le produit n’a pas été efficace.

Le saviez-vous ?
De nombreuses recettes de grand-mère ou remèdes simples permettraient de se débarrasser des poux naturellement. Parmi les plus connus, on peut citer l’huile d’olive ou l’huile de coco, l’huile essentielle de lavande (derrière les oreilles ou en spray dans la nuque), la mayonnaise, ou encore le jus d’oignon. Cependant, leur efficacité n’a pas été démontrée. De plus, les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution, notamment à cause du risque d’allergie.

> À lire aussi : Consultation médicale pour un enfant : quel montant rembourse l’Assurance Maladie ?

Les mesures complémentaires au traitement anti-poux

Au-delà du traitement des poux et de la surveillance, il est impératif d’adopter des mesures complémentaires pour les éliminer définitivement :

  • Lavez tous les vêtements qui ont été en contact avec le cuir chevelu ou le cou en machine à plus de 50°C. Les vêtements fragiles qui ne peuvent passer en machine peuvent être placés dans un sac plastique bien fermé pendant trois jours ou désinfectés avec une poudre ou un spray anti-poux (interdit chez les femmes enceintes). Quant aux objets qui ont été utilisés au niveau de la tête comme le peigne, trempez-les dans une solution insecticide pendant une dizaine de minutes et attendez au moins trois jours avant de les réutiliser.
  • Vérifiez les chevelures de toute la famille afin de contrôler que les poux ne se propagent pas et pouvoir ainsi réagir rapidement en cas de nouvelle contamination dans l’entourage de votre enfant. Les signes révélateurs peuvent être des marques de grattage sur la peau, sur la nuque, le cuir chevelu, le pubis ou encore le tronc.
  • Prévenez la direction de l’école, de la crèche ou de tout autre lieu collectif où votre enfant est confié afin que les autres parents soient avisés. Ces derniers pourront alors surveiller régulièrement la chevelure de leur enfant en prévention et réagir rapidement en cas de contamination. Sachez que votre enfant peut se rendre dans un lieu collectif avec des poux, sauf si les lésions de grattage ont dégénéré en impétigo.

> À lire aussi : En quoi consiste le suivi médical d’un enfant et d’un adolescent ?

La Mutuelle GSMC vous accompagne…

Avec l’offre GSMC Génération 100 % Nous, couvrez les dépenses de santé de toute la famille et consultez avec vos enfants en toute tranquillité !

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq