Informations COVID-19

Chers adhérents,
Suite aux mesures gouvernementales de déconfinement, nous avons le plaisir de vous informer de la réouverture de nos agences.
Nous sommes en mesure de vous accueillir en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> l’envoi d’un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> Par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuelle-gsmc.fr ou au « numéro CRC »

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Mise à jour des vaccins, rappels obligatoires : la vaccination chez l'adulte

La majorité des vaccins a lieu au début de notre vie. Mais la vaccination ne concerne pas que les enfants et les nourrissons. Certains rappels de vaccin doivent se faire à l’âge adulte, à des fréquences bien précises. En outre, certains vaccins sont recommandés chez l’adulte dans des situations bien spécifiques. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver ni de savoir quand a eu lieu la dernière injection. La Mutuelle GSMC vous aide à y voir plus clair afin d’être à jour dans votre vaccination.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite

Pour la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, une injection de rappels est nécessaire tous les 20 ans, soit à l’âge de 25 ans, 45 ans et 65 ans. Au-delà de 65 ans, les rappels sont recommandés tous les 10 ans soit à 75 ans, 85 ans et 95 ans. Aussi connu sous l’acronyme « DTP », la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite font l’objet d’une primovaccination obligatoire chez l’enfant en France depuis le 1er janvier 2018. La vaccination des nourrissons comprend deux injections à l’âge de 2 mois et 4 mois, suivies d’un rappel de vaccination à 11 mois. Des rappels contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite doivent également être réalisés à l’âge de 6 ans, et entre 11 et 13 ans. Le rappel suivant a donc lieu à 25 ans.

Coqueluche

Au même titre que pour la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, la primovaccination contre la coqueluche est obligatoire chez l’enfant depuis le 1er janvier 2018. Deux injections sont réalisées à deux mois d’intervalle à l’âge de 2 mois et 4 mois. Un rappel doit ensuite être réalisé lors du 11e mois. Un autre rappel de vaccin est recommandé à l’âge de 6 ans. Ensuite, ce n’est qu’à l’âge adulte qu’une nouvelle injection de rappel est conseillée pour la coqueluche. Ce rappel de la coqueluche est fixé à l’âge de 25 ans. Pour les personnes de plus de 25 ans qui ne l’auraient pas reçu, il est possible de faire un rattrapage avec un vaccin dTcaPolio jusqu’à 39 ans révolus.
À noter que la vaccination contre la coqueluche est recommandée dans la stratégie du « cocooning » afin de protéger les nourrissons de moins de 6 mois. La vaccination contre la coqueluche est donc proposée :

  • Aux adultes avec un projet de naissance
  • À l’entourage d’une femme enceinte et de son futur enfant : père, grands-parents, frères et sœurs, nourrice, …

> À lire aussi : Quels vaccins pour mon bébé ?

La grippe

La vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée chaque année pour les personnes de 65 ans et plus. Les recommandations concernant ce vaccin dépendent chaque année des données épidémiologiques. Les recommandations sont ainsi faites en fonction de ces données. Le vaccin contre la grippe est particulièrement recommandé pour :

  • Les femmes enceintes
  • Les personnes atteintes de pathologies (affections broncho-pulmonaires, insuffisances cardiaques, maladies respiratoires, …)

À noter que pour simplifier le parcours vaccinal, la vaccination contre la grippe saisonnière peut être réalisée sans prescription médicale par une infirmière, un médecin, une sage-femme et même par les pharmaciens volontaires.

Zona

La vaccination pour le zona est recommandée chez l’adulte entre 65 ans et 74 ans. Les adultes ayant déjà connu un ou plusieurs épisodes de zona sont également concernés par ce vaccin. Il s’agit d’une injection unique. Pour l’heure, la nécessité d’une dose de rappel n’est pas prouvée.

Infections invasives à méningocoque (IIM)

La vaccination contre les IIM de sérogroupe C est elle aussi obligatoire chez l’enfant depuis 2018. Néanmoins, pour les sujets qui n’auraient pas été vaccinés contre la méningite à méningocoque C, la vaccination avec un vaccin conjugué méningococcique C est recommandée pour les nourrissons, enfants et adultes jusqu’à l’âge de 24 ans. Pour savoir si vous avez déjà bénéficié d’une injection, vous pouvez consulter votre carnet de santé.

Le saviez-vous ?
Si vous vous apercevez que vos vaccins ne sont plus à jour, il n’est pas nécessaire de tout recommencer. Il suffit de reprendre la vaccination où elle avait été interrompue pour faire un rattrapage de vaccination.

Les vaccins et les voyages à l’étranger

Si vous avez un projet de voyage à l’étranger, il est nécessaire de vous informer et de vérifier quels sont les vaccins nécessaires pour votre voyage. La vaccination permet de vous protéger de certains virus qui peuvent sévir à l’étranger, et de protéger les populations locales et françaises d’une éventuelle épidémie. Dans un premier temps il est préférable d’être à jour des vaccins recommandés en France, et de consulter les services de maladies infectieuses pour savoir quels vaccins sont nécessaires selon votre destination et les éventuelles épidémies qui y sévissent. Le voyage étant considéré comme un loisir, certains vaccins ne sont donc pas pris en charge par l’Assurance Maladie ni votre mutuelle.

Bon à savoir
Afin de savoir si votre complémentaire santé couvre les vaccins non-remboursés par l’Assurance Maladie, il vous suffit de regarder votre tableau de garanties et de vérifier à la ligne « Vaccins non-pris en charge par l’AM » le montant remboursé pour ces prestations. Si la ligne n’existe pas cela signifie que vous n’êtes pas remboursé pour ce type de dépenses

La Mutuelle GSMC vous accompagne, vous et vos proches, au quotidien.

Vos besoins en termes de santé vous sont propres, c’est pourquoi la Mutuelle GSMC propose des offres sur-mesure, adaptées à chacun. Avec nos offres 100 % Nous, optez pour une formule qui répond réellement à vos besoins et ne payez que pour ce qui vous est nécessaire.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq