Informations COVID-19

Chers adhérents,

Nous sommes en mesure de vous accueillir en agences en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> en envoyant un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuellegsmc.fr ou au: 03 20 47 62 00

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Carence en fer : quels symptômes et comment y remédier ?

Une carence en fer est généralement due à une alimentation inadéquate ou à une perte de sang chez les adultes. Cette carence provoque une anémie, c’est-à-dire une diminution des globules rouges, causant fatigue, faiblesse et pâleur. Zoom sur la carence en fer, sur ses symptômes, ses causes et son traitement avec la Mutuelle GSMC.

 

Qu’est-ce qu’une carence en fer ?

Une carence se définit par une absence ou par un manque. La carence en fer est l’une des carences les plus communes. Ce manque de fer provoque l’anémie, c’est-à-dire une diminution du taux d’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine étant chargée de transporter l’oxygène des poumons jusqu’aux tissus, sans fer, pas d’hémoglobine. L'oxygène ne peut alors plus circuler de manière optimale dans l’organisme. Le fer joue aussi un rôle prépondérant dans la constitution des cellules musculaires et dans la formation de nombreuses enzymes dans l’organisme.

Quelles sont les causes d’une carence en fer ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer une carence en fer.

Un régime alimentaire inadapté

Une carence en fer peut aussi tout simplement résulter d’un régime alimentaire inadapté. C’est souvent le cas chez les bébés et les jeunes enfants qui ont besoin de plus de fer pour leur croissance. Les adolescentes sont aussi confrontées à ce phénomène en raison de leurs menstruations, qui s'ajoutent aux besoins en fer durant leur croissance. Enfin, la carence en fer est aussi fréquente chez les femmes enceintes car le fœtus nécessite beaucoup de fer pour son développement.

Des troubles d’absorption

On peut aussi souffrir d’une carence en fer en raison d’un trouble d’absorption par l’intestin grêle. On parle alors de troubles de malabsorption.

Des pertes sanguines

Chez les femmes adultes, les règles peuvent être à l’origine d’une carence en fer. Chez les hommes et les femmes ménopausées, la carence en fer s’explique généralement par une hémorragie du tube digestif (ulcères hémorragiques, polypes du colon).

> À lire aussi : Bilan de santé : qu’est-ce que c’est ? Comment se déroule-t-il ?

Quels sont les symptômes d’une carence en fer ?

Le manque de fer dans l’organisme peut provoquer une anémie mais aussi d’autres symptômes.

L’anémie

Cette diminution du taux d’hémoglobine dans le sang entraîne une pâleur du visage et une asthénie, c’est-à-dire une faiblesse générale de l’organisme. Cette fatigue intense n’est pas consécutive à un effort et ne disparaît pas, même avec du repos. Outre l’aspect physique, l’anémie provoque aussi des difficultés de concentration et d’apprentissage. Une anémie sévère peut aller jusqu’à causer des vertiges, une augmentation de la fréquence cardiaque, voire une gêne respiratoire. Dans le cas d’une anémie sévère, des douleurs thoraciques peuvent survenir, ainsi qu’une insuffisance cardiaque et l’absence de règles (aménorrhée).

Le syndrome des jambes sans repos, pica et autres symptômes

La carence en fer peut aussi provoquer le syndrome des jambes sans repos (SJSR). Ce trouble chronique provoque une envie urgente et irrésistible de bouger les jambes au repos, ainsi que des sensations désagréables dans ces membres. Autre manifestation d’une carence en fer : le pica. Le pica se manifeste par une envie d’ingérer des substances non comestibles. Enfin, les personnes en manque de fer présentent souvent des ongles minces et creux.

> À lire aussi : Comment bien dormir la nuit pour un sommeil réparateur ?

Comment décèle-t-on une carence en fer ?

Si vous êtes particulièrement pâle et que vous ressentez une fatigue excessive, il vous faudra faire une prise de sang pour diagnostiquer une carence en fer. Si la carence est fer est avérée, alors le taux d’hémoglobine sera bas, tout comme l’hématocrite – soit la proportion entre les globules rouges et le volume de sang total. Ce type de résultats sanguins indique une anémie, mais ne permet pas de savoir s’il s’agit d’une anémie due à une carence en fer ou à une autre cause. Un examen de moelle osseuse, prélevée généralement dans l’os iliaque, peut alors être préconisé.

Quel traitement pour une carence en fer ?

Si vous souffrez d’une carence en fer, votre médecin vous prescrira une supplémentation en fer. L’objectif est d’augmenter l’apport en fer. Pour commencer, il vous conseillera de privilégier les aliments riches en fer et facilement assimilables par l’organisme : la viande rouge, le poisson, les légumineuses, les céréales complètes, les noix, les noisettes, les amandes, le chocolat noir ou encore les épinards.

Pour augmenter l’apport en fer, votre médecin généraliste pourra aussi vous prescrire une cure de fer à base de compléments alimentaires. Les suppléments en fer sont généralement à prendre une à deux fois par jour, 30 minutes avant ou deux heures après les repas. En effet, le fer est mieux absorbé lorsque l’estomac est vide. Certains aliments tels que les fibres végétales, le pain complet mais aussi le thé et le café nuisent à l’absorption du fer.

> À lire aussi : 7 conseils pour manger sain et équilibré

La Mutuelle GSMC vous accompagne…

Avec une couverture santé adaptée à vos besoins, quel que soit votre âge ou votre régime alimentaire.

N’hésitez pas à nous contacter au 03 21 12 25 50 pour plus d’informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuellegsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq