Informations COVID-19

Chers adhérents,

Nous sommes en mesure de vous accueillir en agences en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> en envoyant un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuellegsmc.fr ou au: 03 20 47 62 00

Comment nous contacter ?

Mutuelle santé pour indépendants

Avec Activ' Santé TNS,
profitez de multiples avantages :

Et profitez de :

Besoin d'aide ?

téléphone
03 20 47 62 00 Du lundi au vendredi de 08h30 à 17h30
Être rappelé

Nos Actualités

Qu’est-ce qu'un vaccin à ARN messager ?

Les vaccins à ARN messager (ou ARNm) présentent un fonctionnement différent des vaccins classiques. Qu’est-ce qu’un ARN messager et à quoi sert-il ? En quoi est-ce utile dans le cadre de la vaccination ? Comment ce type de vaccin a-t-il été utilisé dans la lutte contre le coronavirus ? La Mutuelle GSMC fait le point. ARN messager : qu'est-ce que c'est ? Le terme ARN messager, qui signifie acide ribonucléique messager, désigne un type de molécule. L’Inserm définit sa fonction en ces termes : « lorsqu’une cellule a besoin d’une protéine, le plan de fabrication de cette dernière est "photocopié" – les scientifiques disent que son "gène" est "transcrit". La copie ainsi générée – un ARN messager – est ensuite exportée hors du noyau et rejoint les ribosomes où elle permet la synthèse de la protéine demandée ». En bref, on peut dire que l’ARN messager est une forme d’intermédiaire dont le but est d’acheminer et transmettre une information codée d’un point A à un point B. Et la transmission de cette information à une cellule va déclencher une action. Un ARN messager peut par exemple mener à la production d’hémoglobine. > À lire aussi : Quel remboursement pour les vaccins ? ARN et vaccins : quels liens ? Dans le cadre de la vaccination classique, les personnes vaccinées se voient injecter une version très atténuée ou désactivée d’un microbe, d’une bactérie ou encore d’un virus. Cela permet au système immunitaire d’apprendre à : connaître ces intrus pouvant être nocifs ; se défendre contre leurs effets. Ainsi, si un jour l’organisme est confronté au microbe, il est en mesure de répliquer et d’éviter la contraction de la maladie. La vaccination peut aussi limiter les risques de contagion. Les vaccins reposant sur un ARN messager ne fonctionnent pas de la même manière. Ils délivrent des informations génétiques. Ces dernières permettent au corps de créer par lui-même des antigènes directement depuis les cellules. Ainsi, le corps se transforme lui-même en une sorte d’usine à fabrication de vaccins. Bon à savoir Parfois, une seule injection ne suffit pas. Il n’est pas rare que l’on doive effectuer des rappels afin que le corps « n’oublie pas » ce qu’il a appris. Le vaccin à ARN messager contre la Covid-19 Le vaccin à ARN messager créé pour lutter contre le coronavirus demande aux cellules du corps humain de créer par elles-mêmes une petite partie du virus (il s’agit de la protéine Spike située à la surface du virus). Le système immunitaire pourra donc s’entraîner, comme avec un vaccin classique, à se battre contre le virus et produire des anticorps. Le vaccin contre la Covid-19 ne permet pas à l’heure actuelle d’éviter de contracter le coronavirus (et l’on peut a priori toujours le transmettre à autrui). Il a vocation à limiter les risques de mortalité et la morbidité liés à l’infection virale. Pour l’heure, les publics les plus fragiles sont vaccinés en priorité. Quelle durée de vie pour l’ARN messager ? L’ARN messager est à la fois fragile et instable. Les vaccins qui en contiennent doivent donc être conservés dans des conditions spécifiques afin que leurs propriétés ne soient pas altérées. Cette fragilité explique notamment pourquoi les doses de vaccin doivent être utilisées rapidement une fois ouvertes. > À lire aussi : Mise à jour des vaccins, rappels obligatoires : focus sur la vaccination chez l’adulte La Mutuelle GSMC vous accompagne… Nous vous invitons à consulter les garanties de votre contrat afin de savoir si vos vaccins sont remboursés à 100 % de la base de remboursement, ou au-delà. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Dématérialisation de votre carte de tiers-payant : qu'est-ce que ça change et pourquoi l'adopter ?

En tant qu’adhérent à la Mutuelle GSMC, vous avez probablement reçu un e-mail vous informant de la mise à disposition de votre carte de tiers-payant au format dématérialisé, accessible depuis votre espace personnel GSMC. Mais alors qu’est-ce que cela change concrètement pour vous, et pourquoi choisir la solution dématérialisée à la bonne vieille carte papier ? On vous explique tout.     Rappel : qu’est-ce que la carte de tiers-payant ? Votre carte de tiers-payant Mutuelle GSMC, aussi appelée « carte d’adhérent », vous est remise lors de votre adhésion à la Mutuelle. Elle vous permet de bénéficier du tiers-payant auprès des professionnels de santé (pharmaciens, hôpitaux, cliniques, centres de soins, laboratoires d’analyses, centres de radiologie, opticiens et dentistes) avec lesquels notre partenaire Carte Blanche a signé des accords.   Bon à savoir : le réseau Carte Blanche Partenaires La Mutuelle GSMC est partenaire du réseau de soins Carte Blanche Partenaires. Ce dernier vous donne accès à 220 000 professionnels de santé sur tout le territoire, à des tarifs préférentiels. Vous pouvez également bénéficier d’offres exclusives, comme l’offre Prysme pour vos besoins optiques, valable dans tous les opticiens du réseau. Découvrez-en plus sur notre page dédiée. > Lire aussi : Qu’est-ce qu’un réseau de soins ?   Sur votre carte de tiers-payant, vous pouvez retrouver : La liste de vos bénéficiaires Le détail du tiers-payant Votre identifiant pour accéder à votre espace personnel en ligne Les coordonnées de votre Unité de Gestion référente, qui se charge de répondre à vos demandes en cas de besoin Cette carte a donc toute son importance car c’est elle qui vous permet d’avoir accès au tiers-payant, et donc de ne pas avancer de frais lors de vos consultations. > Lire aussi : Qu’est-ce que le tiers-payant ?   Le passage à la dématérialisation Ces dernières années, les documents au format dématérialisé se sont démocratisés, en concordance avec l’utilisation grandissante du smartphone et autres appareils connectés. A cela s’ajoute la volonté de la Mutuelle GSMC de réduire son empreinte écologique en diminuant ses émissions de papier, qui représentent un nombre important chaque année. C’est pourquoi nous avons fait le choix, en 2020, de proposer à nos adhérents un accès dématérialisé à leur carte de tiers-payant, directement depuis leur espace adhérent.     Quels avantages ? Cette évolution propose de nombreux avantages. Vous pouvez à présent : Accéder à votre carte à tout moment depuis votre smartphone, votre ordinateur ou votre tablette. Plus de délai postal, votre carte est actualisée en 24h (ajout d’un bénéficiaire, modification de vos informations personnelles). Enregistrer votre carte sur votre smartphone pour pouvoir la présenter ou l’envoyer par courriel à un professionnel de santé ou à l’un de vos bénéficiaires en un clic (ou bien l’imprimer dans le format de votre choix). De nouvelles fonctionnalités avantageuses, qui vous facilitent le quotidien : vos enfants ou l’un de vos bénéficiaires ne retrouve plus sa carte au moment de la présenter à la pharmacie ? Téléchargez-la en quelques clics et envoyez-lui via un e-mail ou directement via un SMS ! Vous souhaitez retrouver rapidement les coordonnés de votre unité de gestion ? Un coup d’œil sur votre carte que vous aurez enregistré sur votre smartphone et il ne vous reste plus qu’à composer le numéro pour les contacter ! Les exemples sont nombreux, et bientôt, vous ne pourrez plus vous passer de votre carte dématérialisée ! Le plus : vous serez averti par courriel de toute mise à jour de votre carte.   Comment la télécharger ? Pour accéder à votre carte de tiers-payant, rien de plus simple. Il vous suffit de : 1. vous connecter sur votre espace personnel Mutuelle GSMC,  2. de cliquer sur « Ma carte d’assuré », 3. votre carte se téléchargera automatiquement. Il vous suffira simplement ensuite de l’enregistrer sur votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette, pour la retrouver facilement.   Bon à savoir Votre espace personnel Mutuelle GSMC s’est modernisé pour vous permettre de le consulter de façon optimale depuis votre smartphone ou votre tablette. En plus de votre carte de tiers-payant, vous pouvez également consulter l’historique de vos remboursements, demander une prise en charge hospitalière, envoyer des devis à votre conseiller, et bien d’autres fonctionnalités… Découvrez-le sans plus attendre !   Et si je souhaite revenir au format papier ?  Vous n’êtes pas forcément à l’aise avec le numérique et vous préférez le fonctionnement papier ? Aucune obligation, vous pouvez choisir de revenir au format initial. Pour cela il vous suffit de : Prendre contact avec votre Unité de Gestion référente afin de lui indiquer votre souhait de recevoir votre carte au format papier, par courrier postal. Vous pouvez également renseigner vos préférences dans vos « Paramètres » sur votre espace personnel, qui seront prises en compte lors du renouvellement de votre carte.   La Mutuelle GSMC vous accompagne… Etudiant, actif, sénior ou encore TNS, trouvez l’offre qui correspond à votre situation, vos besoins et votre budget ! N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour plus d’informations.    

Les chiffres clés sur les dépenses de santé des Français

2020 restera une année particulière pour les Français avec l’impact de la crise sanitaire. Pour autant, habituellement, combien dépensent-ils en moyenne pour se soigner ? Quelles sont les parts des dépenses les plus importantes ? En 2019, une hausse de 2,1 % du budget des particuliers a été constatée par rapport à 2018. Zoom sur les chiffres à connaître sur les dépenses de santé des Français. Un reste à charge de plus en plus faible D’après les résultats des comptes de la santé publiés par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), en 2019, chaque Français a dépensé en moyenne 3 102 € pour sa santé. Sur cette somme : 78,2 % sont pris en charge par la Sécurité sociale, en hausse de 0,2 points par rapport à 2018 avec l’augmentation du nombre d’assurés qui bénéficient de l’exonération du ticket modérateur. 13,4 % sont réglés par les complémentaires santé, un niveau stable par rapport à 2018. 6,9 % restent à la charge des ménages français, soit 213 € à payer par chaque Français pour ses dépenses de santé annuelles, contre 7,1 % en 2018. Un chiffre en baisse constante depuis 2009. > À lire aussi : Tout savoir sur le ticket modérateur Sur l’année 2019, la France se place troisième parmi les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ayant les restes à charge les plus bas en part de consommation finale des ménages. Le saviez-vous ? La réforme du 100 % Santé est entrée en vigueur pour l’optique, l’audition et le dentaire. Ce dispositif prévoit un panier de soins de base remboursé en totalité par l’Assurance Maladie et les complémentaires santé (les soins auditifs sont concernés depuis le 1er janvier 2021). D’après un premier bilan dressé par le réseau de soins Carte Blanche, le reste à charge des Français a diminué dans le secteur dentaire grâce à la hausse de cette part du 100 % Santé (+21 points en 2020). Une tendance qui, à long terme, devrait aussi toucher les soins optiques et auditifs. > À lire aussi : Forfait patient urgences : quels changements pour vos remboursements en 2021 ? Les soins hospitaliers en première ligne Sur les 208 milliards d’euros de soins et de biens médicaux consommés en 2019 en France, les dépenses se répartissent comme suit : 97,1 milliards d’euros pour les soins hospitaliers ; 56,5 milliards d’euros pour les soins de médecine de ville ; 32,6 milliards d’euros de médicaments remis en ville ; 16,8 milliards d’euros pour les autres biens médicaux ; 5,1 milliards d’euros pour les transports sanitaires. Cette répartition montre à quel point les soins hospitaliers occupent une large place dans les dépenses de santé des Français. En 2019, ces derniers ont même augmenté de 2,4 % par rapport à l’année précédente. Cette hausse s’explique principalement par le vieillissement de la population, qui entraîne des séjours hospitaliers plus longs, donc plus coûteux. > À lire aussi : Le reste à charge zéro devient réalité ! La Mutuelle GSMC vous accompagne… En choisissant la GSMC pour votre mutuelle santé, profitez du tiers-payant et n’ayez rien à avancer pour vos frais de santé. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Modifier
mes besoins

cover logo

Quelle couverture souhaitez-vous
pour les types de soins suivants ?

Hospitalisation et Soins courants

Je consulte rarement mon médecin

Dentaire

Je n'ai pas de besoin particulier en dehors d'un contrôle annuel

Optique

Je n'ai pas de besoin particulier

Médecines douces

Je n'en ai pas besoin

Voir mes garanties

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuellegsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq