Informations COVID-19

Chers adhérents,

Nous sommes en mesure de vous accueillir en agences en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> en envoyant un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuellegsmc.fr ou au: 03 20 47 62 00

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Accoucher en clinique ou à l’hôpital : ce qu’il faut savoir avant de choisir

Dans quelques mois, une nouvelle aventure commencera avec l’arrivée de votre futur enfant. Choisir où vous allez accoucher est une des nombreuses démarches à réaliser pendant votre grossesse - en fin de premier trimestre généralement. Plusieurs options sont possibles : l’hôpital, la clinique conventionnée ou non-conventionnée. Coût financier, confort en chambre ou encore proximité géographique sont des paramètres à prendre en compte. Pour vous aider à faire votre choix pendant cette période déjà bien chargée, la mutuelle GSMC vous accompagne et fait le point sur chaque établissement.

Hôpital ou clinique : zoom sur les spécificités de chaque structure

Dans quelques mois, votre futur enfant pointera le bout de son nez. Savez-vous dans quel endroit vous souhaitez mettre au monde votre bébé ? Choisir d’accoucher dans une maternité à l’hôpital ou en clinique impose en premier lieu de se renseigner sur les caractéristiques de ces établissements de santé.

L’hôpital, un établissement public

L’hôpital est un établissement public de santé. Il en existe différentes catégories :

  • Les centres hospitaliers (CH) rattachés à une collectivité territoriale ;
  • Les centres hospitaliers régionaux (CHR). La plupart des CHR ont une vocation d’enseignement et de recherche formant alors un centre hospitalier régional universitaire (CHRU) ;
  • Les hôpitaux d’instruction des armées.

Les établissements de santé du secteur public fonctionnent avec une autonomie administrative et financière. Le personnel appartient à la fonction publique hospitalière.

La clinique, un établissement du secteur privé

Une clinique peut être une société à but lucratif ou une association. Dans ces deux cas, la clinique relève du secteur privé. Certaines cliniques peuvent être conventionnées, c’est-à-dire qu’elles ont passé un contrat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS). Une personne qui se rend dans une clinique conventionnée bénéficie d’une prise en charge par l’Assurance Maladie. Généralement, les places dans une maternité à l’hôpital sont plus rares qu’en clinique. Si vous songez à accoucher dans un établissement public, pensez à vous inscrire le plus tôt possible à la maternité de votre choix.

Trois niveaux de maternité en France

Autre paramètre à prendre en compte pour choisir votre maternité : vos besoins en matière de soins. Les établissements publics sont généralement plus souvent dotés d’unités spéciales (réanimation néonatale par exemple) que les cliniques privées. L’évolution de votre grossesse peut déterminer par avance où vous allez accoucher. Par exemple, si vous vivez une grossesse à risque, votre médecin traitant ou votre sage-femme va vous orienter vers une maternité de niveau III.

La maternité de niveau I

Les maternités de niveau I accueillent les accouchements qui doivent se dérouler sans complications. Autrement dit, si vous vivez une grossesse non pathologique, vous pouvez choisir une maternité de niveau I pour accoucher. Toutefois en cas de problèmes le jour J, les équipes doivent vous transférer vers une maternité pouvant vous prendre en charge.

La maternité de niveau II

Les maternités de niveau II disposent d’un service de médecine néonatale. Ainsi, elles peuvent assurer votre accouchement si vous vivez une grossesse multiple. Les maternités de niveau II sont aussi conseillées pour les grossesses où il y a un risque d’accouchement prématuré.

La maternité de niveau III

Les maternités de niveau III disposent d’une unité néonatologie et d’une unité de réanimation néonatale. Elles peuvent ainsi accueillir les femmes enceintes chez qui de grandes difficultés sont redoutées lors de l’accouchement. Les maternités de niveau III sont aussi à privilégier pour un nouveau-né nécessitant des soins très importants. Les structures les plus fréquentes en France sont les maternités de niveau I.

Bon à savoir :
Un projet de loi de financement de la Sécurité sociale prévu pour 2020 prévoit un forfait de transport pour les femmes enceintes habitant à plus de 45 minutes d’une maternité.

Quelle est la prise en charge d’un accouchement par l’Assurance Maladie ?

Que vous accouchiez à l’hôpital, en clinique conventionnée ou non-conventionnée, l’Assurance Maladie prend en charge l’intégralité des frais d’accouchement et des frais de séjour, dans la limite de 12 jours. Cette prise en charge est réalisée sur la base et dans la limite des tarifs de l’Assurance Maladie.
Après un accouchement dans un hôpital public ou une clinique conventionnée, vous ne devez en principe rien payer. Toutefois, sachez que l’Assurance Maladie ne prend pas en charge certains frais :

• Les frais de confort, pour une chambre individuelle par exemple ;

• Les frais de transport, hormis s’ils sont réalisés sur prescription médicale ;

• Les dépassements d’honoraires, fréquemment pratiqués par les médecins, sages-femmes et anesthésistes en clinique conventionnée et non-conventionnée.

Le saviez-vous ?
Une clinique privée pratique généralement des tarifs plus élevés que dans le secteur public. C’est un point à connaître si vous souhaitez accoucher dans un établissement de santé privé : les frais restant à votre charge peuvent être importants. Selon votre mutuelle, ces frais peuvent toutefois être réduits. N’hésitez pas à contacter votre conseiller GSMC pour faire le point sur les possibilités qu’offre votre contrat.

Maternité publique ou privée : avantages et inconvénients de chacune

Un accouchement à l’hôpital est différent d’un accouchement en clinique. Dans un établissement du secteur public, le principal avantage est que les frais restant à votre charge sont généralement peu élevés. Il faut savoir néanmoins que les maternités publiques offrent des soins moins personnalisés qu’en maternité privée. Quant au confort, il est aussi moindre qu’en clinique. Il est par exemple plus rare d’obtenir une chambre individuelle dans une maternité du secteur public.

Le principal inconvénient d’accoucher en clinique est le coût puisque le restant à vos frais peut être important. Quant aux principaux avantages, vous êtes tout d’abord dans une structure pensée pour votre bien-être. Autre point positif : les heures de visite sont généralement plus souples qu’à l’hôpital.

Connaître les avantages et les inconvénients d’accoucher en clinique ou à l’hôpital ne doit pas vous faire oublier de prendre en compte certains facteurs comme la proximité géographique, le type d’accouchement que vous souhaitez, la durée du séjour post-accouchement, etc.

Hôpital ou clinique : vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir le lieu dans lequel vous donnerez naissance à votre futur bébé.

La mutuelle GSMC vous accompagne…

Pour réduire les frais restant à votre charge pour votre accouchement, souscrivez la complémentaire santé correspondant à vos besoins.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuellegsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq