Informations COVID-19

Chers adhérents,
Suite aux mesures gouvernementales de déconfinement, nous avons le plaisir de vous informer de la réouverture de nos agences.
Nous sommes en mesure de vous accueillir en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> l’envoi d’un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> Par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuelle-gsmc.fr ou au « numéro CRC »

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Comment choisir son appareil auditif ?

La France compte six millions de personnes qui souffrent de problèmes d’audition. Pour lutter contre ce handicap, nombreux sont ceux qui se tournent vers l’appareil auditif. Mais il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi les nombreuses solutions proposées. Quels sont les critères à connaître pour bien choisir son appareil auditif ? Toutes les réponses à vos questions avec la Mutuelle GSMC.

Quand porter un appareil auditif ?

La prothèse auditive permet à une personne qui perd de l’audition de compenser ce handicap en amplifiant les fréquences. Cette perte auditive doit être devenue gênante dans la vie de tous les jours. La cause la plus courante est liée à l’âge, en général à partir de 50 ans, mais pas seulement. Les personnes souffrant d’acouphènes, qui vont de pair avec une perte d’audition, peuvent également envisager une aide auditive. Mais attention, une perte d’audition peut aussi être liée à des bouchons de cérumen ou à d’autres pathologies de l’oreille qui ne nécessitent pas forcément un appareillage. Il est donc nécessaire de consulter un spécialiste pour un diagnostic précis.

> À lire aussi : Risques auditifs : prenez soin de vos oreilles !

Quel type d’appareil auditif choisir ?

Il existe plusieurs modèles d’appareils auditifs, à choisir selon vos besoins. Il y a d’abord le contour d’oreille, le plus imposant mais le plus résistant, confortable et facile à manipuler. Il convient à tous les niveaux de surdité. L’embout en plastique placé dans l’oreille est relié à une coque (écouteur + micro) placée derrière l’oreille, via un tuyau par lequel passe le son.

On trouve ensuite l’intra-auriculaire. Il s’agit de l’appareil le plus discret mais plutôt adapté aux surdités légères à moyennes. Il s’insère directement dans le conduit auditif, micro compris.

Enfin, le contour à écouteur déporté est l’intermédiaire entre les deux modèles cités. Il s’adapte à toutes les surdités et contrairement au contour d’oreille, l’écouteur se trouve directement dans l’oreille, ce qui donne un son de meilleure qualité. De plus, le câble fin rend l’appareil assez discret.

Quel est le meilleur appareil auditif ?

Chaque appareil auditif présente ses avantages et ses inconvénients. Le meilleur appareil auditif est celui qui est adapté à vos besoins, en fonction de votre niveau de surdité mais aussi de votre mode de vie. Faites-vous du sport ? Quelle est votre activité professionnelle ? Vous trouvez-vous souvent dans un environnement bruyant ou à l’extérieur ? Vos habitudes ont un réel impact sur le choix de votre aide auditive. Vos goûts aussi ont une importance : plutôt un appareil auditif invisible et discret ? Ou robuste ? Votre budget rentre en compte également.

Où acheter un appareil auditif ?

D’abord, il est impératif de consulter un ORL ou un médecin généraliste. Ce sont eux qui délivrent l’ordonnance, fameux sésame pour l’achat d’une solution auditive chez un audioprothésiste. Ce dernier donne des conseils pour bien choisir son appareil auditif, il vous accompagne et vous vend la solution la plus adaptée. La certification de l’AFNOR « NF Service Audioprothésiste » impose aux professionnels des critères de matériel, d’examen et d’essai de l’appareil. C’est donc un gage de confiance. Certains exercent en toute indépendance, d’autres sont liés à des réseaux tels qu’Amplifon par exemple.

> À lire aussi : Aides auditives : les centres Amplifon intègrent le Réseau Carte Blanche !

Quel est le prix d’un appareil auditif ?

Le prix de l’aide auditive est établi en toute liberté par l’audioprothésiste. Si vous le pouvez, consultez-en plusieurs pour comparer les prix. Les tarifs comprennent bien sûr l’achat de l’appareil, mais aussi les prestations d’accompagnement pour régler et adapter votre solution auditive, ainsi que le suivi durant l’utilisation du dispositif, soit environ six ans (fin de vie de l’appareil). Actuellement, le prix moyen d’un appareil auditif, tout compris, avoisine 1 500 euros. Le devis, obligatoirement établi par le spécialiste avant tout achat, est soumis à des règles. N’hésitez pas à le transmettre à votre mutuelle.

L’achat d’un appareil auditif est-il remboursé ?

L’Assurance Maladie vous rembourse vos prothèses auditives et leurs éventuels accessoires dès lors qu’il s’agit d’une prescription médicale. Le montant remboursé varie en fonction de votre âge et de votre niveau de perte auditive. Depuis le début de l’année 2020, le reste à charge a encore diminué. Il est même devenu nul dans certains cas grâce à la réforme 100 % Santé. En cas de besoin, n’hésitez pas à vous rapprocher aussi de votre mutuelle avant de procéder à tout achat.

> À lire aussi : Reste à charge zéro, quels appareils auditifs sont entièrement remboursés ?

L’appareil auditif rechargeable, une bonne solution ?

Les dispositifs rechargeables présentent l’avantage majeur d’éviter les manipulations pour changer les piles, d’autant plus que ces dernières sont de plus en plus petites pour s’adapter aux appareils discrets. Il suffit de positionner l’appareil auditif sur un support adapté pendant la nuit pour qu’il soit rechargé le matin. Néanmoins, ce fonctionnement comporte quelques limites : il doit être remplacé environ tous les deux ans, il est plus cher que les piles jetables et n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

Télévision et téléphone, est-ce compatible avec un appareil auditif ?

Certains appareils auditifs sont très innovants et comportent des programmes adaptés à l’écoute de sons provenant de la télévision, d’un ordinateur, d’un téléphone, etc. Boucle à induction magnétique, système Bluetooth, infrarouge… Différentes aides techniques sont proposées selon les appareils. N’hésitez pas à les tester chez vous pendant plusieurs jours avant de les acheter, car ces aides peuvent avoir un coût élevé et bénéficier de peu de prise en charge. À noter également que la plupart de ces dispositifs d’aide peuvent consommer de la batterie, et qu’il faudra veiller à recharger régulièrement vos appareils auditifs.

La Mutuelle GSMC vous accompagne…

Actifs, TNS ou Sénior, pour réduire les frais restant à votre charge lors de l’achat de votre appareil auditif, souscrivez à la couverture complémentaire santé adaptée à vos besoins.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq