Informations COVID-19

Chers adhérents,

Nous sommes en mesure de vous accueillir en agences en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> en envoyant un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuellegsmc.fr ou au: 03 20 47 62 00

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Comment devenir végétarien et pourquoi ?

Qu’est-ce que le régime végétarien et pourquoi est-il bon pour la santé ? La Mutuelle GSMC vous guide vers un végétarisme sain, équilibré, loin des préjugés et de toute carence.

pourquoi devenir végétarien

Que mange un végétarien ?

Si elle écarte les protéines animales, l’alimentation végétarienne n’en reste pas moins variée. Elle fait la part belle aux fruits et aux légumes, mais aussi aux céréales, aux légumineuses et aux féculents, tous d’origine végétale. Attention cependant à bien la distinguer du régime vegan !

Définition du régime végétarien

Les végétariens excluent la viande et le poisson de leur alimentation, mais consomment néanmoins du lait, des œufs, du miel et des produits laitiers.

Selon les sensibilités, certains végétariens excluent tout de même certaines protéines animales, comme les œufs ou le fromage, mais ne refusent pas tout produit d’origine animale pour autant.

Quelles différences avec le veganisme ?

À la différence du végétarien, la personne vegan écarte tout produit d’origine animale de l’ensemble de sa consommation. Elle ne porte, par exemple, pas de laine ou de cuir et n’utilise pas de produits cosmétiques contenant des ingrédients issus de l’élevage.

Le veganisme se différencie ainsi du végétalisme, qui exclut les produits d’origine animale uniquement dans l’alimentation. Il existe également le régime pesco-végétarien, qui inclut les produits de la mer, ainsi que le flexitarisme, qui consiste à limiter sa consommation de viande et de poisson.

> À lire aussi : 7 conseils pour manger sain et équilibré

Comment devenir végétarien ?

Pour devenir végétarien, avancez à votre rythme, tout en conservant une alimentation équilibrée et exempte de carences.

Préserver l’équilibre

En premier lieu, allez-y progressivement. N’excluez pas viande et poisson brutalement de votre alimentation : vous risqueriez de créer des frustrations et les craquages n’en seront que plus fréquents. Tentez d’abord l’expérience un jour par semaine, puis deux, puis trois, puis quatre… Jusqu’à ce que sept jours par semaine ne vous paraissent plus insurmontables.

Par ailleurs, conservez une alimentation équilibrée. Ne compensez pas le manque de viande en mangeant davantage. N’oubliez pas qu’une assiette équilibrée comprend des légumes, des féculents et un minimum de protéines. La règle d’or consiste à manger en quantité suffisante pour être rassasié, sans sensation de faim ni de ventre lourd.

Éviter les carences

La principale carence à éviter lorsqu’on opte pour le végétarisme est le manque de protéines. Or, si les protéines sont bel et bien le carburant de l’organisme, contrairement à une croyance tenace, nous n’avons pas besoin d’en consommer en grande quantité pour rester en bonne santé. On considère que 0,8 g par jour suffisent à un adulte - soit l’équivalent d’un yaourt ou de 30 g de fromage.

De même, deux œufs contiennent l’équivalent protéique d’un steak haché ordinaire. De plus, en tant qu’omnivore, l’être humain est capable d’assimiler les protéines végétales contenues dans les céréales (riz, blé, maïs, millet), les pseudo-céréales (quinoa, amaranthe et sarrasin) et les légumineuses (pois, soja, lentilles, etc.). De quoi varier largement son alimentation, tout en se faisant plaisir.

Bon à savoir

La complémentation en vitamine B12 est souvent recommandée aux personnes végétariennes, végétaliennes et vegan. Pourtant, la B12 ne se trouve qu’en faible quantité dans les produits d’origine animale. Cette carence n’est donc pas nécessairement liée au végétarisme.

> À lire aussi : Comment manger équilibré au travail ?

Pourquoi devenir végétarien ?

Le régime végétarien a non seulement des bienfaits sur notre santé, mais aussi sur notre environnement.

Des bienfaits sur l’organisme

Surtout, ne vous résolvez pas à devenir végétarien dans l’objectif de mincir. D’abord, parce qu’un végétarien peut très bien manger trop et trop salé et prendre du poids en conséquence. Ensuite, parce que vous changeriez de mode d’alimentation pour de mauvaises raisons et qu’il il deviendra bien plus difficile de tenir vos bonnes résolutions.

Pour conserver votre motivation, sachez que le végétarisme a de nombreux autres bienfaits sur l'organisme. Une alimentation sans viande ni poisson limite les risques cardiovasculaires et prévient la formation de cholestérol. De plus, si certaines légumineuses et céréales peuvent se révéler indigestes, les protéines végétales restent, en règle générale, bien plus faciles à digérer pour notre corps.

Bon à savoir

Consommer des graisses animales peut déclencher de l’acné. Les végétariens présentent donc souvent une plus belle peau, qui s’explique aussi par un plus grand apport en eau dans leur alimentation - dû notamment à l’ingestion de plus de végétaux.

Un effort pour l’environnement

La production de viande serait responsable d’environ 18 % des émissions de gaz à effet de serre et de près d’un tiers de la pollution des eaux. De la même façon, 90 % des stocks de poisson commercialisés sont en état de surexploitation, en raison de la pêche et de la pisciculture. Les régimes végétariens contribuent donc à limiter cet impact sur l’environnement.

La Mutuelle GSMC vous accompagne…

Avec une couverture santé adaptée à vos besoins, quel que soit votre âge ou votre régime alimentaire.

N’hésitez pas à nous contacter au 03 21 12 25 50 pour plus d’informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuellegsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq