Informations COVID-19

Chers adhérents,

Nous sommes en mesure de vous accueillir en agences en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> en envoyant un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuellegsmc.fr ou au: 03 20 47 62 00

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Tout savoir sur la carte Vitale

Pour une prise en charge optimale des dépenses de santé et un remboursement dans les cinq jours, tous les assurés sociaux possèdent une carte Vitale. Vous devez présenter cette fameuse carte verte et jaune aux professionnels de santé que vous consultez pour éviter, entre autres, l’envoi d’une feuille de soins. Fonctionnement, mise à jour, obtention, demande d’attestation, inscription d’un enfant : retrouvez tout ce que vous devez savoir sur la carte Vitale, avec la Mutuelle GSMC.

1. Comment fonctionne la carte Vitale ?

La carte Vitale est un document personnel, gratuit, qui vous permet d’être remboursé plus facilement et rapidement de vos frais de santé. Sécurisée et confidentielle, cette carte, caractérisée par ses couleurs verte et jaune, fonctionne à travers toute la France. Au-delà des remboursements, elle vous permet de bénéficier du tiers payant chez le médecin ou en pharmacie, et de vous identifier auprès de l’Assurance Maladie.

La première carte Vitale s’obtient automatiquement, dès l’âge de 16 ans ou dès l’obtention d’un numéro de sécurité sociale pour les personnes qui viennent d’arriver en France. Pour réaliser cette première demande, rendez-vous sur votre compte Ameli, dans la rubrique « Mes démarches », ou effectuez votre demande par courrier auprès de votre caisse primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

La carte Vitale avec photo – également appelée carte Vitale 2 – contient différentes informations :

  • votre identité et celle de vos enfants de moins de 16 ans ;
  • votre numéro de sécurité sociale ;
  • votre organisme ou régime d’Assurance Maladie ;
  • vos droits à la Complémentaire santé solidaire (CSS) ;
  • vos droits à l'exonération du ticket modérateur.

Cette fameuse carte de santé peut également contenir :

  • le nom du médecin traitant s’il est déclaré ;
  • la mutuelle santé ;
  • l’accès aux soins au sein de l’Union Européenne ;
  • le nom des personnes à prévenir en cas d’accident ;
  • une mention stipulant que le possesseur de la carte a eu connaissance d’informations concernant le don d’organes.

Lors de chaque rendez-vous médical, vous devez présenter votre carte Vitale . Le professionnel de santé l’insère dans un lecteur et envoie une feuille de soins électronique directement à votre CPAM. Inutile donc de remplir manuellement une feuille de soins et de l’envoyer par la Poste. Tout se fait numériquement : c’est ce qu’on appelle la télétransmission.

Bon à savoir
La carte Vitale permet de bénéficier de remboursements de l’Assurance Maladie. Toutefois, pour une meilleure prise en charge, il convient de présenter votre carte de tiers payant, fournie par votre mutuelle santé. Votre carte de tiers payant est aujourd’hui disponible en version dématérialisée sur votre espace adhérent GSMC . Impression, présentation aux professionnels de santé : cette carte dématérialisée vous facilitera la vie lors de vos rendez-vous médicaux.

> À lire aussi : La télétransmission : comment ça marche ?

2. Comment mettre à jour sa carte Vitale ?

La carte Vitale doit impérativement être mise à jour au moins une fois par an. Pour ne pas oublier, réalisez cette démarche à la même période, par exemple à une date clef, celle d’émission inscrite sur la carte, ou à une période marquante, comme la rentrée.

De même, il est nécessaire de mettre à jour votre carte Vitale à chaque changement de situation. C’est primordial si vous souhaitez bénéficier d’un remboursement optimal : la carte contient toutes les informations nécessaires à la prise en charge de vos soins et de leurs frais. Ainsi, la mise à jour peut intervenir en cas de :

  • déménagement ;
  • grossesse ;
  • changement de situation professionnelle ;
  • affection de longue durée (ALD) ;
  • droits à la Complémentaire santé solidaire (anciennement CMU-C et ACS).

Pour mettre à jour votre carte Vitale, c’est très simple. Il vous suffit de vous rendre dans la plupart des pharmacies ou à l’accueil de l’Assurance Maladie, sur les bornes mises à votre disposition. Ces mises à jour ne vous prendront qu’une petite minute.

Si toutefois vous n’êtes pas en mesure de vous déplacer, vous pouvez contacter votre CPAM :

  • via la messagerie de votre compte Ameli ;
  • par téléphone, au 36 46.

Dans ce cas de figure, vous serez généralement invité à envoyer votre carte Vitale par courrier à votre CPAM qui procèdera à la mise à jour avant de vous la retourner par voie postale.

> À lire aussi : Quand et comment mettre à jour sa carte Vitale ?

3. Comment obtenir une nouvelle carte Vitale ?

La carte Vitale est un document précieux. C’est pourquoi, en cas de perte, il faut réagir rapidement. Rassurez-vous, cela peut arriver à tout le monde et les démarches restent relativement simples et rapides.

Le premier réflexe à avoir est de déclarer la perte de votre carte Vitale. Pour ce faire, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • en ligne, sur votre compte Ameli : rendez-vous dans la rubrique « Mes démarches », puis « Déclarer la perte ou le vol de carte Vitale » et suivez les instructions ;
  • par téléphone, au 36 46 ;
  • par courrier : remplissez la « Déclaration sur l’honneur de perte/vol/dysfonctionnement de ma carte Vitale » puis envoyez-la à votre caisse primaire d’assurance maladie ;
  • ou en vous rendant en personne à l’accueil de votre CPAM.

Il est à noter que ces démarches sont les mêmes en cas de vol ou de dysfonctionnement de votre carte Vitale (carte cassée ou illisible, par exemple). Il n’est par ailleurs pas nécessaire de déclarer la perte ou le vol de votre carte Vitale à la police, comme vous pourriez le faire avec une carte bancaire.

Une fois la perte déclarée, il faut réaliser une nouvelle demande de carte Vitale. Mais comment faire ? Là encore, les démarches sont simples et vous avez le choix entre plusieurs solutions. Vous pouvez effectuer votre demande de carte Vitale :

  • en ligne, sur votre compte Ameli : rendez-vous dans la rubrique « Mes démarches » puis « Commander une carte Vitale » et suivez les instructions ;
  • par courrier : après votre déclaration de perte, vous recevrez un formulaire « Ma nouvelle carte Vitale ». Remplissez-le, joignez une photo d’identité et une photocopie de votre carte d’identité, et renvoyez le tout à votre CPAM dans l’enveloppe préremplie fournie avec le formulaire.

Pour la demande en ligne, vous recevrez votre nouvelle carte Vitale dans les quinze jours. Pour la demande postale, les délais de traitement sont un peu plus longs. Vous recevrez votre document dans les trois semaines.

> À lire aussi : Perte de sa carte Vitale : que faire ?

4. Comment demander une attestation de carte Vitale ?

Si la carte Vitale est importante, il existe certaines situations qui nécessiteront de présenter un autre document : l’attestation de carte Vitale. Ou, de son vrai nom, l’attestation de droits à l'Assurance Maladie. C’est par exemple le cas lors d’une embauche, pour inscrire son enfant à la crèche ou encore souscrire une complémentaire santé.

Ce document vous a été envoyé avec votre Carte vitale 2, c’est-à-dire la version de la carte avec votre photo d’identité. Si vous avez égaré ce papier, pas de panique. Réaliser sa demande d’attestation de Carte vitale auprès de votre caisse primaire d’assurance maladie est une démarche relativement simple. Là encore, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour effectuer cette demande :

  • en ligne, sur votre compte Ameli : rendez-vous sur la rubrique « Mes démarches », puis cliquez sur « Télécharger » et « Attestation de droits », et suivez les indications ;
  • par téléphone, au 36 46 ;
  • par courrier, auprès de votre CPAM ;
  • en personne, sur l’une des bornes d’accueil de votre CPAM.

Mais tout le monde ne dépend pas du régime général. C’est notamment le cas des travailleurs non salariés (TNS). Les démarches pour recevoir une attestation de droits à l’Assurance Maladie ne sont, par conséquent, pas les mêmes. Les TNS dépendent, eux, de la Sécurité sociale des indépendants , anciennement le Régime social des indépendants (ou RSI). Vous trouverez toutes les informations concernant les démarches à effectuer sur le site de la Sécurité sociale des indépendants ou par téléphone, au 36 48.

De même, les agriculteurs, éleveurs et autres ouvriers agricoles dépendent, eux aussi, d’un autre régime de sécurité sociale : la Mutualité sociale agricole. Pour obtenir une attestation de carte Vitale, la démarche reste cependant simple. Il vous suffit de vous rendre sur votre espace personnel, sur le site de la MSA, et de cliquer sur la rubrique « Mon espace privé ».

> À lire aussi : Comment obtenir une attestation de carte Vitale ?

5. Inscrire son enfant sur sa carte Vitale : comment faire ?

La carte Vitale permet de couvrir les dépenses de santé de son enfant, et ce dès sa naissance . Vous pouvez ainsi inscrire votre enfant sur votre carte Vitale en tant qu’ayant droit. Votre enfant pourra demander sa première carte dès ses 16 ans, mais il peut rester rattaché à votre carte jusqu’à sa majorité.

Chaque ménage est libre de choisir le parent auquel l’enfant sera rattaché. Il est toutefois préférable, pour des questions de simplicité, de l’inscrire sur la carte Vitale du parent qui est le plus susceptible de l’emmener aux rendez-vous médicaux, ou bien de choisir le parent qui bénéficie de la meilleure mutuelle santé afin de profiter de remboursements optimaux. Notez enfin qu’il est possible d’inscrire l’enfant sur les deux cartes de ses parents. Cela peut s’avérer pratique, notamment en cas de divorce.

Pour inscrire votre enfant sur votre carte Vitale, il vous suffit de remplir le formulaire Cerfa n°14445*02, « Demande de rattachement des enfants mineurs à l’un ou deux parents assurés ». Vous renverrez le premier volet du formulaire à votre caisse primaire d’assurance maladie, tout en joignant une copie du livret de famille, l'extrait d'acte de naissance de l'enfant ou une copie du document attestant que vous êtes le tuteur de l'enfant. Vous recevrez une réponse entre deux et quatre semaines après votre demande.

> À lire aussi : Comment inscrire son enfant sur sa carte Vitale ?

La Mutuelle GSMC vous accompagne…

La Mutuelle GSMC vous accompagne dans l’accès aux soins. Grâce au tiers payant, vous n’avancez aucun frais auprès des professionnels de santé et ce, partout en France.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuellegsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq