Informations COVID-19

Chers adhérents,

Nous sommes en mesure de vous accueillir en agences en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières indispensables (utilisation de masques, mise en place de plexiglass, mise à disposition de gel hydroalcoolique).
Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et répondre à vos demandes que vous pouvez également formuler par mail.

Pour toute demande liée à la gestion de votre contrat, contactez-nous :

> via votre espace adhérent

> en envoyant un e-mail à votre unité de gestion, ug55@mutuelle-gsmc.fr ou ug58@mutuelle-gsmc.fr (unité de gestion de rattachement voir sur votre carte de Tiers-Payant)

> par courrier :
GSMC UG55 ou UG58
TSA 51935
92894 NANTERRE CEDEX 9

> Pour toute autre question, nous sommes joignables par mail : particuliers@mutuellegsmc.fr ou au: 03 20 47 62 00

Comment nous contacter ?
Actualité

retour

 

Comment éviter l'indigestion en période de fête ?

Les fêtes riment traditionnellement avec gourmandise. Les repas en famille s’enchaînent et, portés par une atmosphère conviviale, on mange souvent plus que de raison. Il faut toutefois faire attention à l’indigestion et à ce que l’on appelle couramment les crises de foie. Comment soulager son estomac (avant et) après les fêtes ? Comment éviter les indigestions ? On fait le point avec la Mutuelle GSMC.

Indigestion ou crise de foie en période de fêtes

Indigestion pendant les fêtes : de quoi parle-t-on ?

Les indigestions, ou crises de foie, sont courantes pendant les fêtes. En pratique, elles n’ont pas tout à fait de rapport avec le foie. Elles concernent essentiellement l’ensemble du système digestif et en particulier l’estomac.

Les crises de foie se produisent lorsque l’on expose son corps à des excès lors des repas. Une consommation de plats gras en grande quantité contribue souvent au déclenchement du phénomène. D’autres facteurs peuvent accélérer la survenue d’une indigestion, comme une consommation accrue d’alcool ou de sucre. En pratique, la crise de foie se traduit souvent par des symptômes variés, tels que :

  • des problèmes de digestion ;
  • un sentiment de « barbouillage » (ballonnements) ;
  • des nausées ;
  • des difficultés à dormir après des repas conséquents ;
  • des migraines hépatiques.

Retrouver une alimentation saine et sans excès après les fêtes

Quels sont les bonnes pratiques et conseils à suivre pour préserver son système digestif pendant et après les repas les plus copieux ?

Se faire plaisir avec modération

Pour éviter l’indigestion lors des repas de fête, il n’y a pas de secret : le meilleur moyen reste de consommer ses plats préférés en quantités raisonnables. On limitera ainsi :

  • les aliments très gras (les graisses saturées sont particulièrement nocives) ;
  • les laitages ;
  • les plats épicés ;
  • les sucres transformés.

Ces recommandations peuvent paraître quelque peu restrictives mais elles contribuent à améliorer le bien-être ressenti. L’idée n’est pas de se priver totalement mais de trouver le juste équilibre. Cela passe notamment par le fait de ne pas trop se servir à table. Mieux vaut prendre une quantité de nourriture modérée dans un premier temps et se resservir uniquement en cas de véritable faim. Pensez aussi à faire des pauses pour soulager votre estomac pendant les longs et copieux repas.

N’oubliez pas non plus de bien mastiquer les aliments. On l’oublie souvent mais bien mâcher est essentiel pour assurer une bonne digestion. Prenez donc votre temps à table. Le bonus ? Cela vous permettra de mieux apprécier ce qui se trouve dans l’assiette.

Bien composer son assiette

Pour éviter la crise de foie, il faut privilégier la consommation de légumes, de fruits et de fruits de mer.

  • Les légumes constituent un excellent accompagnement, par exemple sous forme de potages, crus ou cuits à la vapeur. Au lieu d’être accompagné de pommes dauphines, le chapon de Noël peut par exemple être mangé avec des pommes dauphines et un fagot de haricots verts.
  • Les fruits de saison (à privilégier) et les fruits exotiques sont toujours un excellent choix pour les tables festives. On peut envisager de réduire la quantité de bûches au dessert et de compenser avec des fruits. En dehors des repas, il est également préférable de se laisser tenter par un fruit plutôt que par des chocolats ou des biscuits de Noël.
  • Les fruits de mer ont l’avantage d’être peu caloriques et sont riches en minéraux. Attention toutefois : leur consommation est bénéfique dans la mesure où l’on n’abuse pas des sauces trop riches.

⮚ À lire aussi : 7 conseils pour une alimentation équilibrée

Bon à savoir

Si vous aimez manger du chocolat, privilégiez le chocolat noir (plus de 70 % de cacao). Il est plus faible en matière grasse et en sucre.

Choisir les bonnes boissons

Pour éviter de provoquer une indigestion pendant les fêtes, on limitera aussi sa consommation d’alcool. On peut par exemple apprécier une boisson sans alcool ou mieux, un verre d’eau entre chaque verre d’alcool afin d’éviter les excès. La qualité de coupe-faim de l’eau aidera d’ailleurs sans aucun doute à éviter les excès de nourriture.

Autres boissons à limiter : le café et le thé noir. La limite doit être fixée à 2 tasses quotidiennes. Privilégiez le thé vert ou l’eau si vous le pouvez.

Effectuer une balade digestive après les repas

Après les repas copieux, n’hésitez pas à faire une petite promenade de 15 à 30 minutes (après une pause). En étant debout, l’estomac est moins comprimé et cela facilite le processus de digestion. Pour profiter de ses bienfaits, nul besoin de mettre son corps à rude épreuve. Ni trop vite, ni trop lentement : adoptez une vitesse modérée !

⮚ À lire aussi : Comment se remettre en forme après les fêtes ?

La Mutuelle GSMC vous accompagne…

Pour veiller au mieux sur votre santé et vous accompagner dans vos bonnes résolutions bien-être, la Mutuelle GSMC vous propose de nombreux services.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuellegsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq